Les cryptos progressent malgré la perspective d’une plus forte régulation

Investing.com – Le Bitcoin et d’autres crypto-monnaies importantes ont continué de grimper mercredi en Asie, malgré les informations faisant état d’une réglementation accrue dans le domaine des cryptos.

Le Bitcoin a avancé de 0,98% à 4 002,4 USD à 01h53 HE (06h53 GMT). l’Ethereum a augmenté de 2,54% à 150,83 $ et XRP a gagné 1,85% à 0,36456 $.

L’agence de surveillance financière japonaise (Financial Services Agency, FSA) envisage de combler une faille juridique qui permet aux entreprises non enregistrées de solliciter des fonds en monnaie cryptée plutôt qu’en espèces.

La question a attiré l’attention en novembre lorsque la police de Tokyo a arrêté un groupe qui menait une escroquerie qui collectait des fonds en crypto-monnaie et en espèces. Des responsables ont été cités dans le rapport affirmant que, si l’escroquerie n’avait sollicité que la crypto-monnaie, les criminels n’auraient peut-être pas été arrêtés.

Juste un jour avant, l’agence envisageait d’approuver des fonds négociés en bourse cryptés.

Par ailleurs, un important licenciement de la plateforme d’échange de crypto-monnaie basée en Suisse, ShapeShift, a retenu l’attention mercredi matin. Selon son directeur général Erik Voorhees, la plateforme a mis à pied 37 employés, soit un tiers de son équipe.

« C’est une réduction profonde et douloureuse, à l’image de nombreuses sociétés de cryptographie au cours de ce dernier cycle de marché baissier », a déclaré la société dans un communiqué.

Elle a cité une crypto-récession, qu’elle a qualifiée de dramatique et sévère. En effet, la bulle Bitcoin a éclaté l’année dernière et sa valeur a chuté de 70% en un an.

La mise à pied de ShapeShift a suivi des initiatives similaires entreprises par d’autres sociétés de cryptographie, telles que ConsenSys, la start-up blockchain d’Ethereum, Steemit, la start-up de blockchain, et le géant de la crypto-extraction Bitmain.

ConsenSys et Bitmain ont licencié respectivement 13% et 50% de leurs effectifs le mois dernier, alors que la start-up blockchain, Steemit, avait supprimé 70% de ses employés en novembre 2018.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé