Wall Street est mitigé après les chiffres de l’ADP et face au commerce

Investing.com – Wall Street a ouvert sans franche direction ce mercredi, le manque de détails sur l’évolution du commerce entre les États-Unis et la Chine a tenu les investisseurs en haleine, tandis que de nouvelles données font apparaître un ralentissement de l’embauche en février.

L’énergie sur le marché a chuté depuis que les actions ont commencé la semaine sur une note positive, alors que des rapports selon lesquels les États-Unis et la Chine sont sur le point de signer un accord commercial. Le manque de détails a commencé à en dérouter certains.

« Nous avons commencé l’année avec beaucoup de peurs et d’incertitudes et certaines de ces craintes ont diminué, mais il n’y a plus beaucoup de catalyseurs pour booster les marchés d’une manière ou d’une autre », a déclaré Scott Brown, économiste en chef chez Raymond James à St. Petersburg, en Floride.

« Ce sera encore plus fréquent pendant un moment, jusqu’à ce que la situation commerciale devienne plus claire. »

Entre-temps, les employeurs privés américains ont créé 183 000 emplois en février, soit un ralentissement par rapport à janvier et en deçà des attentes des économistes. Ces chiffres sont un précurseur du rapport plus complet sur les salaires présenté par le Département du travail, vendredi. Les chiffres d’embauche de janvier ont été révisés à la hausse, passant de 213 000 à 300 000.

Le S & P 500 a perdu 2 points ou 0,11% à 9 h 40 (14H40 GMT), tandis que le Dow a gagné 17 points, ou 0,07%, et le Nasdaq Composite a perdu 5 points, ou 0,07%.

General Electric (NYSE: GE) a chuté de 5,2%, après que le directeur général de la société, Larry Culp, ait averti que «le cash-flow libre industriel serait négatif» en 2019.

Willis Towers Watson (NASDAQ: WLTW) a chuté de 6,3% après qu’Aon (NYSE: AON) ait retiré son offre d’achat pour le courtier d’assurances, en raison de préoccupations réglementaires en Irlande. Aon a gagné 5,5%.

La société Advanced Micro Devices Inc (NASDAQ: AMD) a perdu 1,2%, tandis qu’Intel (NASDAQ: INTC) a perdu 0,6% et Netflix (NASDAQ: NFLX) perdu 0,5%.

Facebook (NASDAQ: FB) figurait parmi les principaux gagnants, avec une hausse de 1,27%, tandis que Tesla (NASDAQ: TSLA) gagnait 0,14% et Boeing (NYSE: BA)) a augmenté de 0,17%.

Dans les produits de base, l’or a progressé de 0,09% à 1 285,90 dollars l’once alors que le pétrole brut a reculé de 0,97% à 56,01 dollars le baril. L’indice dollar, qui mesure le billet vert par rapport à un panier de six grandes devises, a reculé de 0,01% à 96,78.