CAC 40: Nouveau sommet annuel et 5ème séance de hausse consécutive, le Brexit en soutien

Investing.com – Le CAC 40 poursuit rebond ce vendredi, affichant une progression de +0.45% depuis l’ouverture de la Bourse de Paris, après un nouveau sommet annuel à 5375 points plus tôt ce matin, au plus haut depuis le 5 octobre 2018.

Si le CAC 40 clôture en territoire positif ce soir, l’indice aura réalisé un sans-faute sur la semaine. De plus, depuis le début de l’année 2019, la hausse dépasse désormais les 15%.

Les investisseurs affichent en effet un optimisme solide en cette fin de semaine, en lien avec les derniers développements au sujet du Brexit.

Hier soir, le Parlement UK voté massivement en faveur d’un report du Brexit, pour l’instant prévu le 29 mars, ce qui va permettre à Theresa May de tenter pour la troisième fois de faire valider son accord de sortie de l’UE.

Le Parlement a approuvé par 412 voix contre 202 une motion gouvernementale prévoyant un report de courte durée, au plus tard au 30 juin, dans le cas de l’adoption d’un traité de sortie de l’UE d’ici mercredi, ou un report de longue durée (sans limite de temps) en cas de rejet.

Notons que dans tous les cas, la solution choisie devra être validée par l’UE, à l’occasion d’un sommet qui aura lieu jeudi et vendredi prochains à Bruxelles.

De nombreux risques se présentent donc encore à l’horizon, et des rebondissements négatifs ne sont pas à exclure, mais pour l’instant, le marché est optimiste.

Cet optimisme pourrait toutefois être terni par les inquiétudes au sujet de la guerre commerciale Chine-USA, avec la perspective d’un accord qui s’éloigne suite aux informations d’hier et de la nuit dernière.

Rappelons en effet que Bloomberg a révélé qu’un sommet Trump-Xi n’aurait pas lieu avant « avril au plus tôt », avant que le Président US ne déclare dans la soirée que la possibilité d’un accord commercial avec la Chine sera connue dans « 3 à 4 semaines ».

A la hausse, on retrouve TechnipFMC (PA:FTI), qui bénéficie de l’évolution des prix du pétrole, et affiche un gain de +3.23% au moment de la rédaction de cet article. Atos (PA:ATOS) suit avec une hausse de +2.63%, avant STMicroelectronics (PA:STM) à +2.19%.

A la baisse, c’est Unibail Rodamco (AS:URW) qui prend la tête avec un recul de -0.47%, avant EssilorLuxottica, à -0.43%, et Veolia (PA:VIE), qui perd -0.43%.

A court terme, 5350 points est à considérer comme un support potentiel, mais c’est le seuil de 5300 points, qui s’était affiché comme une résistance majeure la semaine dernière, et dont la cassure a été confirmée mercredi qui sera le premier support réellement important.

A la hausse, le seuil psychologique de 5400 points est le prochain objectif logique en cas de poursuite de la hausse, mais la prudence reste de mise, puisque des prises de bénéfices de fin de semaine pourraient venir peser sur l’indice avant la clôture, compte tenu du rallye affiché depuis le début de la semaine.

Retrouvez les actualités et analyses Investing.com France sur Facebook-Investingcomfrance, Twitter-InvestingFrance et Telegram-Investingfr.