La Banque d’Angleterre maintient ses taux en vue du Brexit

Investing.com – La Banque d’Angleterre a laissé ses taux inchangés, comme prévu, son comité de décision politique ayant voté à l’unanimité contre la modification de la politique monétaire au Royaume-Uni dans un contexte marqué par le départ du pays de l’Union européenne.

Bien que de nombreuses données britanniques continuent de montrer des signes de vigueur, la Banque reste réticente à relever les taux d’intérêt, mais le risque d’un Brexit difficile demeure. La Première ministre, Theresa May, demandera une prolongation de trois mois des projets du Royaume-Uni de quitter l’Union européenne au sommet européen aujourd’hui, mais il reste à savoir si l’UE accordera une prolongation ou non.

« Les perspectives économiques continueront de dépendre de manière significative de la nature et du moment du retrait de l’UE, en particulier des nouveaux accords commerciaux entre l’Union européenne et le Royaume-Uni; et de la transition abrupte ou sans heurts de ces accords », a déclaré la Banque dans son communiqué.

En examinant l’incertitude liée au Brexit, la Banque a indiqué qu’elle continuait à vouloir resserrer sa politique «à un rythme progressif et dans une mesure limitée», tout en admettant que sa réponse au Brexit «pourrait aller dans les deux sens».

Des données récentes montrent que l’inflation reste inférieure au taux cible de la BoE, bien que l’indice de des prix à la consommation ait augmenté de manière inattendue en février à 1,9%.

Les ventes au détail publiées plus tôt jeudi ont également montré une hausse surprise en février.

Les données sur les emplois au Royaume-Uni publiées plus tôt cette semaine ont montré que la création d’emplois était à son maximum depuis 2015 en janvier. Les données ont également confirmé que les salaires avaient augmenté à leur rythme le plus rapide depuis la crise financière.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé