EUR/USD: Le biais reste globalement positif malgré le plongeon d’hier

Investing.com – Les deux dernières journées ont été particulièrement mouvementées pour l’EUR/USD. Après avoir fortement progressé face aux annonces dovish de la Fed mercredi soir, la paire de devises la plus tradée du Forex a annulé la totalité de ses gains hier.

La paire a en effet souffert de la conjonction de plusieurs facteurs, avec en premier lieu un rebond du Dollar, avec le Dollar Index qui dépassait hier après-midi ses niveaux d’avant la réunion de la Fed.

Certains espoirs en ce qui concerne les relations Chine-USA et la possibilité d’une accord, ainsi que quelques statistiques US satisfaisantes pouvaient en partie expliquer ce rebond du Dollar hier, qui est cependant également à lier à des facteurs techniques et de positionnement, après la hausse inattendue de jeudi soir.

Le plongeon de la paire GBP/USD, qui a frôlé le seuil clé de 1,30 hier avec un plus bas à 1,3005 face au flou entourant le Brexit, a également joué un rôle dans la baisse de l’Euro.

La paire EUR/USD a donc annulé l’impact de la Fed, presque aussi rapidement qu’elle avait progressé face aux annonces de la veille.

Toutefois, les arguments haussiers qui étaient déjà valables d’un point de vue technique avant la Fed le restent, avec notamment une ligne de tendance haussière visible en données horaires depuis le 13 mars, et qui a stoppé la chute de l’EUR/USD hier.

La paire restent par ailleurs au-dessus de ses moyennes mobiles 100 et 200 heures, qui conservent une orientation positive.

Au final, on peut considérer que tant que l’Euro-Dollar conserve 1,1350, les possibilités de retour de la hausse resteront ouvertes, et dans ce cas, les objectifs à surveiller se situeront à 1,14 et 1,1450.

A la baisse, une correction sous 1,1350 affaiblirait le biais haussier de fond, mais ce n’est que sous 1,13 que l’on pourra commencer à imaginer un retournement baissier durable.

Enfin, on rappellera que le calendrier économique de cette dernière journée de la semaine sera assez chargé, avec surtout les PMI préliminaires européens ce matin, à 9h30 pour l’Allemagne et à 10h pour la Zone Euro. Les mêmes indicateurs économiques pour les USA seront attendu à 14h45, avant les ventes de logements anciens à 15h.

Biensur, le Brexit et la guerre commerciale Chine-USA restent aussi des sujets de premier plan, susceptibles d’influencer les échanges à tout moment en cas de nouvelles déclarations importantes.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé