EUR/USD: Léger sursaut haussier face à l’IFO, mais le profil de fond reste négatif

Investing.com – La paire EUR/USD profite ce matin de l’indice IFO du climat des affaires allemand plus solide que prévu, s’affichant à 99.6 points contre 98.5 anticipé et 98.5 précédemment.

Cela a pour l’instant entrainé l’Euro-Dollar sur un sommet journalier sur les 1.1320, mais il en faudra davantage pour conférer de nouveau un profil haussier à la paire.

La semaine dernière s’est en effet révélée particulièrement mouvementée pour la paire EUR/USD.

Rappelons que l’EUR/USD a fortement progressé mercredi dernier, face à une réunion de la Fed plus dovish que prévue, où la Réserve Fédérale américaine a prévenu qu’il ne fallait plus s’attendre à aucune hausse de taux cette année à ce stade.

Cependant, après une réaction initiale haussière mercredi soir, EUR/USD avait passé la journée de jeudi à annuler les gains de la veille.

Le mouvement de correction s’est accentué vendredi avec l’aide de PMI européens très décevants, le PMI manufacturier de l’Allemagne pour le mois de mars ayant par exemple affiché une chute surprise, au plus bas depuis près de 7 ans.

Ce lundi matin, la tendance reste donc globalement baissière à court terme, avec aucun signal permettant de miser sur un rebond dans l’immédiat malgré le léger sursaut haussier face à l’IFO.

Aujourd’hui, on notera que les dossiers du Brexit, et de la guerre commerciale Chine-USA devront être surveillés de près en vue de nouvelles informations influentes.

A propos de la guerre commerciale Chine-USA, on restera cette semaine attentifs à la venue en Chine du représentant au Commerce US Lightizer et du Secretaire au Trésor Mnuchin pour des discussions avec Liu He, le vice-premier ministre chinois.

A propos du Brexit, la question la plus importante à court terme sera de savoir si May sera capable de faire valider l’accord conclu avec l’UE par le Parlement UK, ou s’il faudra envisager d’autres options pour le Brexit, certains observateurs n’excluant pas la possibilité d’un nouveau référendum.

Quoi qu’il en soit, en ce qui concerne EUR/USD, on gardera en tête que les violents mouvements sur le GBP/USD en lien avec les infos au sujet du Brexit sont généralement également visibles sur EUR/USD en raison de la corrélation entre les deux paires.

D’un point de vue graphique, on notera qu’en cas de poursuite du rebond initié par l’IOF, la première résistance se situera à 1.1335, où se trouve également la moyenne mobile 200 heures, avant 1.1350, 1.1390-1.1410, et 1.1450.

A la baisse, le seuil psychologique de 1.13 sera le premier support potentiel à surveiller, avant 1.1270-75 (creux de vendredi dernier), puis 1.1250, 1.12 et 1.1175.

Retrouvez les actualités et analyses Investing.com France sur Facebook-Investingcomfrance, Twitter-InvestingFrance et Telegram-Investingfr.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé