CAC 40: La correction est-elle terminée ou faut-il s’attendre à une nouvelle chute

Investing.com – Le CAC 40 rebondit ce mardi, affichant un gain de +0.35% depuis l’ouverture au moment de la rédaction de cet article, après 4 séances de baisse consécutives.

La révision haussière du PIB de la France pour l’ensemble de l’année 2018, avec une croissance à 1.6% contre 1.5% initialement annoncé participe au moins en partie à la bonne tenue du CAC 40 ce matin, bien que des prises de bénéfices jouent également sans doute un rôle dans le rebond affiché ce matin.

En ce qui concerne le Brexit, le flou entourant la situation est toujours très épais, la Première ministre britannique Theresa May ayant pour l’instant abandonné l’idée d’organiser un troisième vote du Parlement sur son accord de sortie de l’UE, faute d’un nombre de voix suffisant en faveur du projet.

Cet après-midi, les permis de construire US, à 13h30, et la confiance des consommateurs, à 15h, viendront offrir de nouveaux indices en ce qui concerne le ralentissement de l’économie US, et représentent ainsi un risque pour le CAC 40.

La plus forte hausse est affichée par Airbus (PA:AIR) ce matin, avec un gain de +2.17%. La société profite d’un accord portant sur la livraison à la Chine de 290 A320 et de 10 A350, d’une valeur globale de près de 30 milliards d’euros.

TechnipFMC (PA:FTI) s’adjuge la deuxième position avec une hausse de 1.33%, suivie de Kering (PA:PRTP) à +1.17%.

Dans les plus fortes baisses, Saint-Gobain (PA:SGOB) prend la tête à -1.27%, suivie de Legrand (PA:LEGD) -1.02%, et de ArcelorMittal (AS:MT) à -1.02%.

D’un point de vue graphique, on rappellera que la chute de plus de 2% affichée vendredi a entrainé une cassure sous la ligne de tendance haussière qui soutenait l’évolution du CAC 40 depuis le début de l’année, ce qui constitue un signal baissier important.

Si la baisse se poursuit sous le seuil clé de 5200 points et sous la moyenne mobile 200 jours actuellement à 5194 points, un retournement graphique baissier se confirmerait, avec dans ce cas de potentiels objectifs baissiers vers 5100 points, 5025 points (retracement de 50% de la hausse affichée depuis le début de l’année), puis 5000 points.

A la hausse, 5300 points est à considérer comme une résistance immédiate, avant 5400 points et le sommet de la semaine dernière 5442 points.

Retrouvez les actualités et analyses Investing.com France sur Facebook-Investingcomfrance, Twitter-InvestingFrance et Telegram-Investingfr.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé