CAC 40: Paris confirme le rebond d’hier, Renault et Crédit Agricole se démarquent

Investing.com – Le CAC 40 prend de la hauteur ce mercredi après-midi, après avoir démarré la journée en baisse, affichant un gain de +0.50% au moment de la rédaction de cet article, accentuant un rebond initié hier avec un gain de +0.89% suite à 4 séances consécutives de baisse.

Le seul événement notable depuis le début de journée a été une intervention de Mario Draghi, au cours de laquelle il a réitéré la position actuellement dovish de la BCE, exprimée dans la dernière réunion de politique monétaire de la Banque Centrale.

Cependant, il a également qualifié l’économie de la Zone Euro de « résistante », et ce soupçon d’optimisme semble avoir été relevé par les investisseurs.

Un certain optimisme en ce qui concerne le Brexit peut également être constaté, ce que l’on peut mesurer avec la hausse affichée par le GBP/USD aujourd’hui, participant également à soutenir le CAC 40.

Dans le calendrier économique, la seule statistique du jour a également incité à l’optimisme avec un déficit commercial US de -51.1 Mds USD contre -57 Mds USD anticipé selon les chiffres de la balance commerciale US du mois de février.

Cela ne devrait pas empêcher les bourses US d’ouvrir en baisse si l’on en croit les indices futures, ce qui pourrait limiter la progression du CAC 40.

Dans le palmarès des plus fortes hausses, on retrouve Renault (PA:RENA), qui bénéficie de rumeurs sur le relancement du projet de fusion avec Nissan rapportées par le Financial Time hier soir. Le titre affiche actuellement un gain de +4.18%

Crédit Agricole (PA:CAGR) suite de peu à +4.12%, bénéficiant d’une recommandation du Crédit Suisse (SIX:CSGN), qui considère le Crédit Agricole comme un meilleur choix d’investissement que BNP Paribas (PA:BNPP) ou Société Générale (PA:SOGN), les deux autres banques entrant dans la composition du CAC 40.

Peugeot (PA:PEUP) vient ensuite compléter le podium des plus fortes hausses avec une progression de +3.61%.

A la baisse, c’est Unibail Rodamco (AS:URW) qui prend la tête à -3.79%, suivie de Danone (PA:DANO) (-1.20%) et STMicroelectronics (PA:STM) (-1.17%).

D’un point de vue graphique, la hausse d’hier et d’aujourd’hui permet au CAC 40 de conserver un profil haussier en données journalières. Pour que cela reste valable, l’indice devra cependant rapidement marquer de nouveaux sommets au-dessus de celui du 19 mars à 5442 points, pour ensuite espérer se diriger vers 5500 points.

A court terme, le CAC 40 doit conserver le seuil de 5300 points pour maintenir un profil positif, et 5350 points et 5400 points sont les prochains obstacles crédibles à prendre en considération.

A la baisse, le prochain support sous 5300 points se trouve sur le creux de lundi à 5235 points, avant 5195-5200 points, où se trouve actuellement la moyenne mobile 200 jours.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé