CAC 40: La Bourse Paris termine le T1 en beauté, la hausse peut-elle se poursuivre au T2?

Investing.com – Le CAC 40 termine le premier trimestre de l’année 2019 en beauté, affichant un gain de +0.85% au moment de la rédaction de cet article, alors que la clôture approche à grand pas. ce qui lui permet d’afficher une solide performance trimestrielle.

Après avoir affiché un dernier trimestre 2018 largement dans le rouge, avec une perte de -13.9% sur les 3 derniers mois de l’année dernière, le CAC 40 est sur le point de boucler son meilleur trimestre depuis le T1 2015 il y a 4 ans.

L’indice phare de la bourse de Paris affiche en effet au sommet du jour (5355 points) un gain de plus de 15% depuis le cours d’ouverture du 2 janvier à 4642 points.

Rappelons que le CAC 40 a progressé presque en ligne droite depuis le début de l’année, avec des phases correctives toujours brèves et limitées, jusqu’à la publication vendredi dernier des PMI préliminaires du mois de mars pour la Zone Euro.

Ceux-ci se sont en effet révélés particulièrement décevants, et ont donné lieu à plus forte baisse sur une journée affichée par le CAC 40 au cours du T1, avec un recul de -2.03%.

Bien que l’Euro ait nettement rebondit depuis, la chute de vendredi dernier face aux indices PMI doit inciter les acheteurs à la prudence.

Cet événement est en effet non seulement venu rappeler que la croissance européenne ralentit, et reste soumise à de nombreux risques, mais est aussi venu montrer à quel point le marché peut afficher une vive réaction lorsque ces inquiétudes se traduisent concrètement dans les indicateurs économiques.

Or, comme le rappelle la prudence de la BCE, une fois de plus mise en lumière par une intervention de Mario Draghi cette semaine (au cours de laquelle il a estimé que la BCE pourrait encore repousser davantage la date à laquelle elle prévoit la première hausse des taux), la situation économique n’est pas sur une trajectoire favorable actuellement.

En d’autres termes, il y a de bonnes chances que de nouvelles preuves d’un ralentissement économique dans la zone euro (et un peu partout dans le monde) viennent peser sur l’optimisme du marché au cours du second trimestre de l’année 2019.

Et compte tenu de l’ampleur et de la rapidité de la hausse constatée au T1, il n’en faudra sans doute pas beaucoup pour que le marché sanctionne durement l’indice.

Pour résumer, compte tenu de potentiel haussier déjà bien entamé du CAC 40, et compte tenu des nombreux risques qui pourraient se concrétiser au T2 et peser sur le sentiment de marché, la plus grande prudence semble requise pour le T2…

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé