CAC 40: La Bourse de Paris consolide, des obstacles importants se profilent

Investing.com – La tendance du jour est à la consolidation pour le CAC 40, qui devrait clôturer plus ou moins à plat ce jeudi.

Après 4 séances consécutives de hausse soutenue, l’impact mécaniquement baissier des prises de bénéfices compense l’impact haussier des espoirs concernant les relations commerciales Chine-USA, un thème qui continue d’ailleurs de soutenir les bourses US, qui ont ouvert en hausse comme on le voit sur le Dow Jones et le S&P 500 notamment.

De plus, plusieurs chiffres inquiétants en Europe sont aussi venu limiter l’optimisme, et donc le potentiel haussier des actions.

Dès ce matin, les commandes à l’industrie allemande ont été l’occasion d’une mauvaise surprise, avec une chute de -4.2% pour le mois de février contre +0.3% anticipé, leur plus fort recul depuis mars 2017.

On a aussi pu apprendre via Bloomberg que l’Italie allait sans doute abaisser sa prévision de croissance 2019 de 1% à 0.1%, peu après que l’on ait pris connaissance des nouvelles prévisions des principaux instituts économiques en Allemagne, qui ne prévoient plus qu’une croissance de 0.8% outre-Rhin en 2019, contre 1.9% précédemment.

Ces chiffres justifient également naturellement une certaine retenue de la part des acheteurs sur le CAC 40.

Ce soir, on surveillera de près la rencontre entre le président US Donald Trump et le vice premier ministre chinois Liu He à 22h30, la presse ayant évoqué la possible annonce d’un sommet Trump-Xi, ce qui signifierait que les deux premières puissances économiques mondiales sont parvenues à un accord commercial, un facteur qui serait résolument positif pour la séance de demain.

En cette fin de séance, on notera que la première place du palmarès haussier est occupée par Valeo (PA:VLOF), à +1.66%, suivie de près par STMicroelectronics (PA:STM) à +1.58% et de Saint-Gobain (PA:SGOB) à +1.23%.

A la baisse, c’est Sodexo (PA:EXHO) qui se démarque le plus, à -1.67%, suivie de Dassault Systèmes (PA:DAST), à -1.40% et de Capgemini (PA:CAPP) à -0.91%.

D’un point de vue graphique, la tendance de fond reste haussière, mais des signes d’épuisement peuvent être relevés à court terme.

Depuis hier, le CAC 40 a marqué 3 sommets sur 5475 points, formant une résistance immédiate elle-même proche d’une autre résistance, le seuil psychologique de 5500 points.

A ce stade, il semble donc risqué de miser sur la hausse sans qu’une correction n’intervienne avant. En cas de correction, on pourra considérer que tant que le CAC 40 conserve 5400 points, la tendance restera haussière.

Pour résumer, le biais reste positif, mais des obstacles importants s’opposent dans l’immédiat à une plus ample hausse, et il semble donc plus prudent d’attendre une correction pour de nouveau envisager de se positionner à l’achat.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé