Compte-rendu de la BCE : La rentabilité des banques suscite l’inquiétude

Investing.com – Certains des principaux décideurs de la Banque centrale européenne ont souhaité que la banque aille plus loin que le mois dernier en repoussant les prévisions de hausse des taux et en annonçant une nouvelle série de prêts à faible coût pour soutenir le secteur financier.

Cependant, ils ont été contrés par d’autres craignant que maintenir des taux trop bas pendant trop longtemps puisse saper un secteur bancaire aux prises avec des problèmes de rentabilité profondément enracinés, selon le compte-rendu de la dernière réunion de politique générale publiée jeudi.

« Un certain nombre de membres ont exprimé leur préférence initiale pour l’extension des prévisions à la fin du premier trimestre de 2020 », indique le procès-verbal. En fin de compte, le Conseil des gouverneurs a seulement promis de ne pas relever les taux d’intérêt avant la fin de 2019.

« Des inquiétudes ont été exprimées selon lesquelles, avec le temps, les taux bas persistants pourraient peser sur les marges d’intérêt et la rentabilité des banques, avec des effets négatifs sur l’intermédiation des banques et la stabilité financière à long terme », indique le procès-verbal.

Les marchés financiers ont reculé à la suite de la réunion, estimant que les mesures prises ne suffisaient pas pour faire une différence significative dans une économie en net ralentissement au cours des six derniers mois.

La banque a annoncé qu’elle lancerait une nouvelle opération trimestrielle de refinancement à plus long terme, connue sous le nom de TLTRO, débutant en septembre 2019 et se terminant en mars 2021, chacune d’une échéance de deux ans. Les prêts aideront les banques à se conformer à une nouvelle norme clé en matière de liquidité et à éviter le risque qu’elles accumulent des fonds et privent l’économie de crédit.

Depuis la réunion, la BCE a laissé tomber un certain nombre d’indications selon lesquelles elle pourrait poser les bases d’une nouvelle réduction des taux d’intérêt. En «hiérarchisant» le taux payé par les banques pour placer des fonds dans la facilité de dépôt de la BCE, cela pourrait atténuer l’effet de pénalité lié à la détention de réserves excédentaires.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé