EUR/USD: La paire reste lourde à court terme, dans l’attente du rapport NFP

Investing.com – La situation reste fragile sur la paire EUR/USD ce vendredi matin, après une phase de correction hier, et un léger rebond au cours de la nuit.

Rappelons en effet qu’après un début de journée placé sous le signe de la consolidation, les vendeurs avaient de nouveau fait entendre leur voix sur l’EUR/USD, poussant la paire sur un creux journalier à 1,1205 dans l’après-midi, alors qu’elle mettait la pression sur la zone de résistance de 1,1250 dans la matinée.

Plusieurs facteurs s’étaient en effet ligués contre l’Euro-Dollar. On relèvera notamment le rebond du Dollar, aidé par des inscriptions hebdomadaires au chômage au plus bas depuis 1969.

La forte chute du GBP/USD, qui souffre encore et toujours des inquiétudes et lourdes incertitudes entourant le Brexit, avait également pesé à la baisse sur EUR/USD par corrélation.

Les raisons de chuter étaient également flagrantes en Europe, avec des commandes à l’industrie allemande en forte chute, et des prévisions de croissance abaissées pour l’Italie et l’Allemagne.

Aujourd’hui, c’est le rapport NFP qui sera le point focal de l’attention des traders. Le consensus prévot une remontée à 175k créations d’emplois, après « l’accident » du mois précédent, où l’économie US n’avait créé que 20k emplois.

En ce qui concerne les discussions commerciales Chine-USA, aucun sommet Trump-Xi n’a été annoncé hier contrairement aux rumeurs, mais des déclarations encourageantes ont pu être relevées, ce qui pourrait participer à créer un climat positif pour le Dollar US.

D’un point de vue graphique, une cassure sous le seuil psychologique de 1,12 semble nécessaire pour entretenir la dynamique baissière en vue du creux de cette semaine à 1,1185, et du creux annuel 2019 à 1,1175.

A la hausse, la moyenne mobile 200 heures actuellement à 1.1238 s’affiche comme un obstacle immédiat, avant une autre résistance à 1,1250, puis sur le seuil psychologique de 1.13.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé