Le prix de l’Or pousse à la hausse sur des signes d’achats de la Banque de Chine

Investing.com – Les prix de l’or ont atteint leur plus haut niveau en une semaine lundi, après que des informations aient confirmé ce weekend que la banque centrale chinoise continuait d’accroître ses avoirs.

La Banque Populaire de Chine a ajouté environ 360 000 onces, soit 11,2 tonnes, à ses réserves d’or en mars, selon un communiqué publié sur son site internet. Cela représente un niveau d’achat constant depuis le début de l’année.

La nouvelle s’ajoute aux preuves que les achats de la banque centrale seront un atout majeur pour l’or cette année, alors que des pays comme la Russie et la Turquie rejoignent également la quête d’un actif à l’abri des pressions du gouvernement américain.

A 11h50, le contrat de référence Futures Or sur le Comex était en hausse de 6,31$, ou 0,5%, à 1 301,95$ l’once. L’Or a augmenté du même montant à 1 297,98$.

Les prix de l’or ont fait face à un vent contraire modéré la semaine dernière, provoqué par les spéculateurs qui ont liquidé leurs positions longues. La Commodity Futures Trading Commission a annoncé que les positions longues nettes spéculatives avaient chuté de près d’un quart à 94 600 contrats. Même dans ce cas, cela reste bien en dessous des extrêmes du premier semestre 2017, lorsque les positions longues nettes étaient deux fois plus élevées.

Les perspectives concernant le métal jaune se sont éclaircies ces dernières semaines, les banques centrales du monde entier ayant fait savoir qu’elles ne souhaitaient pas relever leurs taux d’intérêt cette année. Cela a fait baisser le rendement de l’indice de référence 10 ans US à 2,50%, contre 3,25% en novembre.

Les rendements des titres allemands et japonais de 10 ans sont encore moins attrayants. Le Bund 10 ans rapporte 0% et son homologue japonais -0,04%.

Le Fonds Monétaire International et la Banque Mondiale tiennent leurs réunions de printemps cette semaine. Les dernières mises à jour du FMI concernant ses Perspectives Economiques Mondiales devraient refléter une révision à la baisse des prévisions de croissance dans le monde. La Réserve Fédérale et la Banque Centrale Européenne ont déjà réduit leurs prévisions de croissance intérieure pour cette année, tandis que le principal organe directeur chinois a également annoncé un nouveau ralentissement de l’activité intérieure.

Ailleurs sur les marchés des matières premières lundi, les Futures Argent ont progressé de 0,3% mais restent essentiellement en range à 15,13$ l’once, tandis que le Palladium était à 1 349,50$, consolidant toujours après sa forte baisse d’il y a deux semaines. Le Cuivre a augmenté de 0,8% à 2,92$ la livre.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé