Top 5 des évènements clés à retenir sur les marchés ce mardi

Voici le top 5 des choses que vous devez savoir sur le marché pour ce mardi 9 avril.

Le président Donald Trump a ouvert un nouveau front dans la guerre commerciale des États-Unis avec le reste du monde.

L’administration menace d’appliquer des droits de douane sur 11 milliards de dollars d’importations en provenance de l’Union Européenne pour indemniser les États-Unis des dommages prétendument causés à Boeing (NYSE: BA) à cause de ce que les États-Unis considèrent comme des subventions injustes à leur concurrent Airbus (PA: AIR).

Cette décision constitue le dernier développement d’un conflit sur les subventions accordées aux deux constructeurs depuis 14 ans.

Les marchés boursiers américains devraient connaître une ouverture légèrement plus basse, en réponse à l’annonce décourageante de nouveaux conflits commerciaux.

A 12h00, le contrat Futures S&P 500 était en baisse de 2,4 points ou 0,1%, le contrat Futures Dow était inchangé, tandis que le contrat Nasdaq 100 était en baisse de 7,9 points, ou 0,1%.

En Europe, les marchés étaient aussi globalement en baisse avant une journée clé pour le Brexit, la Première ministre britannique Theresa May étant sur le point de rencontrer ses homologues français et allemand avant le sommet européen de mercredi.

Lire: Trump veut semer la zizanie au sein de la Fed avec des nominations controversées.

Les prix du pétrole ont continué de grimper alors que les combats en Libye s’intensifiaient, faisant peser une menace sur les exportations de brut du pays. Le prix du contrat de référence Futures WTI a atteint 64,78$ cette nuit, son plus haut niveau en plus de cinq mois.

La hausse des prix a encouragé les investisseurs à placer plus de 85 milliards de dollars dans la première offre d’obligations de la compagnie pétrolière Saudi Aramco, dont le prix sera fixé plus tard dans la journée, probablement à un rendement inférieur à celui de son propriétaire, le Royaume d’Arabie Saoudite.

Cependant, tous les signes ne sont pas positifs. Bloomberg a annoncé mardi que le Venezuela avait redémarré l’une des quatre installations utilisées pour le traitement du brut destiné à l’exportation, tandis que Reuters a annoncé que la Russie voudrait augmenter sa production lorsque son accord actuel avec l’OPEP sur la réduction de l’offre expirera en juin.

A 22h30, l’American Petroleum Institute présentera son rapport hebdomadaire sur les stocks de brut. Selon les prévisions officielles du gouvernement, les stocks de pétrole brut devraient avoir augmenté de 2,51 millions de barils la semaine dernière. Les chiffres du gouvernement seront publiés mercredi.

Le géant des soins optiques, Alcon, revient sur les marchés publics sous son propre nom, 11 ans après son rachat par le géant suisse de la santé Novartis (SIX:NOVN).

L’acquisition de 50 milliards de dollars était réputée pour son mauvais timing, quelques mois seulement avant l’effondrement de Lehman Brothers.

Novartis transfère l’unité sur les bourses de New York et de Zurich avec une valeur marchande d’à peine la moitié de ce montant.

Les valeurs de divertissement et de jeu seront au centre des préoccupations après que Wynn Resorts (NASDAQ: WYNN) eut proposé d’acheter l’australien Crown Resorts (OTC: CWLDY) pour un montant de 7,1 milliards de dollars.

L’offre est un signe d’accélération de la consolidation de l’industrie du jeu traditionnel, qui subit des perturbations de la part des joueurs en ligne. Le conseil d’administration de Crown n’a pas encore examiné la proposition.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé