EUR/USD: L’Euro se rapproche davantage de 1.13, mais la hausse faiblit

Investing.com – Après avoir touché le support de 1.1250 hier soir, la paire EUR/USD a affiché un net rebond au cours de la nuit, marquant un sommet à 1.1295, au plus haut depuis le 26 mars.

Les raisons de ce rebond restent cependant très floues. Le seul élément qui pourrait en partie expliquer ce mouvement, et la faiblesse du Dollar est un article de l’agence Bloomberg, qui citait une source anonyme, a rapporté que Jerome Powell, le patron de la Fed estimerait que « les taux sont à la bonne place », ce qui tend à laisser penser que la Fed en a terminé avec le cycle de hausse des taux entamé l’année dernière.

D’un point de vue graphique, on notera que la paire EUR/USD a testé la résistance de 1.1285 qui bloquait les hausses depuis le début de la semaine, mais n’a pas encore testé la barrière psychologique de 1.13, mais semble avoir du mal à conserver ce seuil.

A ce stade, il convient donc de rester méfiant, car seule une cassure confirmée au-dessus de 1.13 permettrait de laisser envisager un rebond plus durable, avec 1.1330, 1.1360 et 1.14 en ligne de mire dans un premier temps.

A la baisse, l’ancienne résistance de 1.1285 est le support immédiat, avant 1.1250-55, 1.1225, 1.12, 1.1185 et 1.1175, le plus bas annuel 2019.

En ce qui concerne les statistiques potentiellement influentes sur l’EUR/USD à surveiller dans le calendrier économique de ce vendredi, on relèvera la production industrielle européenne à 11h (attendue en baisse à -0.5% après +1.4% précédemment), ainsi que l’indice de confiance des consommateurs US selon l’Université du Michigan pour le mois d’avril, attendu en baisse à 98.1 points après 98.4 points le mois précédent.

Enfin, sur le front du Brexit, aucune nouvelle récente ne peut être soulignée, après l’annonce hier d’un report jusqu’au 31 octobre, et le GBP/USD affiche une tendance neutre.

Retrouvez les actualités et analyses Investing.com France sur Facebook-Investingcomfrance, Twitter-InvestingFrance et Telegram-Investingfr.