Top 5 des évènements clés à retenir sur les marchés ce mercredi

Investing.com – Voici les cinq principales choses à retenir sur les marchés financiers le mercredi 17 avril:

La Chine a publié cette nuit un certain nombre de données économiques meilleures que prévu, apaisant les inquiétudes quant au ralentissement de la deuxième économie mondiale.

Le produit intérieur brut a augmenté de 6,4% au premier trimestre, ce qui a surpris les économistes qui prévoyaient un ralentissement à 6,3%.

La production industrielle et les ventes au détail ont également augmenté plus que prévu en mars, montrant une vigueur de l’économie alors même que les États-Unis et la Chine avancent dans les négociations en vue de la conclusion d’un accord commercial définitif.

En réaction à cette nouvelle, les prix des obligations souveraines refuges ont chuté, poussant les rendements du Trésor US de 10 ans et du Bund allemand à des plus hauts de un mois.

Les analystes ont toutefois averti qu’il était trop tôt pour prévoir un redressement durable, suggérant que Pékin aurait besoin de nouvelles mesures de relance budgétaire pour soutenir la croissance.

Les bénéfices des valeurs technologiques publiés après la clôture de la session précédente devaient apaiser le sentiment des investisseurs ce mercredi, la saison de reporting du premier trimestre restant en route vers la première baisse du bénéfice trimestriel des entreprises du S&P 500 depuis 2016.

Les actions d’IBM (NYSE: IBM) ont chuté de 2,6% dans les échanges avant l’ouverture, après que le géant de l’informatique a annoncé une baisse de son chiffre d’affaires plus importante que prévu, projetant une ombre sur sa stratégie de retournement basée sur le cloud.

Netflix (NASDAQ: NFLX) a également terni les esprits après ses prévisions de résultats du deuxième trimestre non conformes aux attentes des analystes. Les actions étaient en baisse de 1,2%.

Toujours dans le thème des publications des résultats, le secteur financier restera au centre des préoccupations, avec Morgan Stanley (NYSE: MS) et US Bancorp (NYSE: USB) qui publient avant l’ouverture des marchés US.

En dehors des résultats, les contrats à terme américains indiquent une ouverture en hausse, alors que les données économiques positives en provenance de la Chine ont soutenu le sentiment du risque. A 11h30, les Futures Dow gagnaient 22 points, soit 0,1%, les Futures S&P 500 gagnaient 5 points, soit 0,2%, tandis que les Futures Nasdaq 100 ont avancé de 18 points, soit 0,2%.

Avec les négociations américano-chinoises en toile de fond, les données économiques sur le commerce américain mériteront l’attention lorsqu’elles seront publiées à 14h30. Les économistes s’attendent en moyenne à ce que le déficit commercial s’élargisse à 53,5 milliards de dollars en février, selon les prévisions établies par Investing.com.

Toujours dans le calendrier, alors que la Réserve Fédérale devrait maintenir les taux d’intérêt inchangés pour le reste de 2019, les marchés surveilleront les discours des décideurs politiques, comme les présidents de la Fed de St. Louis James Bullard et de la Fed de Philadelphie Patrick Harker devraient parler de la politique monétaire et des perspectives économiques plus tard mercredi.

Aussi sur le radar, Pinterest (NYSE: PINS) et Zoom (NASDAQ: ZM) devraient évaluer leur offre publique après la clôture, avant leurs débuts en bourse jeudi.

Les actions de Qualcomm (NASDAQ: QCOM) ont grimpé de 6% mercredi dans les échanges en préouverture, après avoir atteint un accord surprise avec Apple (NASDAQ: AAPL) qui obligera l’iPhone à utiliser à nouveau les puces de modem de l’entreprise.

Intel (NASDAQ: INTC), qui était l’unique fournisseur de puces pour le smartphone d’Apple, a annoncé qu’il quitterait le secteur des modems pour smartphones 5G. Les marchés ont semblé saluer la décision d’abandonner l’effort de plusieurs milliards de dollars visant à percer le marché avec des actions en hausse de 2,6%.

Le Pétrole est en hausse mercredi, alors que les données chinoises optimistes sont de bon augure pour la demande de brut, et que l’attention s’est tournée vers les données officielles du gouvernement américain sur les stocks.

Les Futures du Pétrole brut US ont gagné 42 cents, soit 0,7%, à 64,47$ à 11h35, tandis que le Brentl a progressé de 39 cents, ou 0,5%, à 72,11$.

La US Energy Information Administration publiera des données hebdomadaires sur les stocks de pétrole brut US à 16h30, avec des attentes pour une baisse de 1,2 million de barils, ce qui serait la première baisse en quatre semaines.

Les données publiées mardi par l’American Petroleum Institute – bien que n’étant pas parfaitement corrélées avec le rapport de l’EIA – ont montré que les stocks de brut hebdomadaires avaient chuté de 3,1 millions de barils la semaine dernière.