Top 5 des évènements clés à retenir sur les marchés ce vendredi

Investing.com – Voici les cinq principaux évènements que vous devez suivre sur les marchés financiers ce vendredi 26 avril:

Le communiqué préliminaire du produit intérieur brut du premier trimestre à 14h30 devrait montrer que la croissance économique américaine a été de 2,0%, son rythme le plus lent depuis le premier trimestre de 2017.

Bien que le PIB soit souvent considéré comme un indicateur retardé, la plupart des ingrédients étant publiés avant le chiffre clé, des niveaux d’incertitude élevés peuvent accroître les risques de volatilité des marchés.

« Nous observons la plus grande dispersion dans les prévisions consensuelles depuis la crise financière mondiale », a déclaré John Velis, spécialiste des devises et stratège macro chez BNY Mellon. Il a souligné que les estimations figurant dans le consensus de Bloomberg allaient de 2,9% à 1,0%.

« Lorsque le verdict sur la croissance américaine au premier trimestre sera enfin révélé, il pourrait y avoir des surpris, et les actifs risqués pourraient réagir en conséquence », a conclu Velis.

Les actions d’Intel (NASDAQ: INTC) ont plongé de 8% dans les échanges avant l’ouverture US vendredi, après que le fabricant de puces a annoncé de faibles prévisions.

La composante du Dow a déclaré s’attendre à gagner 89 cents par action sur un chiffre d’affaires de 15,6 milliards de dollars au deuxième trimestre. La projection se compare à une estimation de 1,02$ de S&P Capital IQ et à une estimation des revenus de 16,88 milliards de dollars.

Les perspectives sombres ont envoyé des vagues de sentiment baissier à travers le secteur des semi-conducteurs. Les fabricants de puces rivaux Nvidia (NASDAQ: NVDA), Advanced Micro Devices (NASDAQ: AMD) et Micron (NASDAQ: MU) étaient également sous pression.

Alors qu’Intel est en tête de la baisse sur le Dow Jones, les titres des sociétés pétrolières de premier ordre ExxonMobil (NYSE: XOM) et Chevron (NYSE: CVX) prendront les devants au moment de leur publication des bénéfices avant l’ouverture US de vendredi.

Les résultats du premier trimestre seront sous le microscope dans un contexte de forte hausse des prix du pétrole.

Dans d’autres secteurs, les actions d’Amazon (NASDAQ: AMZN) – actuellement la troisième société mondiale la plus rentable derrière Microsoft (NASDAQ: MSFT) et Apple (NASDAQ: AAPL) – enregistrent des gains d’environ 1% avant l’ouverture. Le détaillant en ligne a publié des résultats au premier trimestre meilleurs que prévu, mais a également fourni des prévisions prudentes.

Mattel (NASDAQ: MAT), Ford (NYSE: F) et Starbucks (NASDAQ: SBUX) – qui ont tous publié leurs résultats après la clôture de la session précédente – ont enregistré des gains dans les échanges avant ouverture, tandis qu’American Airlines (NASDAQ: AAL), Archer-Daniels-Midland (NYSE: ADM), Goodyear Tire & Rubber (NASDAQ: GT et Weyerhaeuser (NYSE: WY) font partie des sociétés devant publier des chiffres trimestriels avant l’ouverture de vendredi.

Les contrats à terme américains ont mis en évidence une ouverture mitigée avant la publication de nouveaux résultats et des données du PIB.

Comme ce fut le cas lors de la séance de jeudi, où le géant industriel 3M (NYSE: MMM) avait entraîné la baisse du Dow, la prévision peu optimiste d’Intel entraîne une baisse de l’indice des valeurs de premier ordre.

A 12h00, les Futures Dow ont perdu 32 points, ou 0,1%, le S&P 500 a perdu 2 points, ou 0,1%, tandis que les Futures Nasdaq 100 ont gagné 10 points, ou 0,1%.

Outre les résultats du premier trimestre et la croissance économique, les marchés pourraient réagir à tous les détails de la réunion des présidents américain Donald Trump et Premier ministre du Japon, Shinzo Abe.

Les deux dirigeants se rencontreront à Washington alors que les deux pays tentent de trouver un accord commercial qui donnera aux agriculteurs américains un meilleur accès au marché japonais tout en permettant à Tokyo d’éviter les droits de douane sur les voitures exportées aux États-Unis.

Uber Technologies (NYSE: UBER) annoncera vendredi les termes de son offre publique initiale dans le cadre d’une opération qui devrait rapporter à la société entre 80 et 90 milliards de dollars.

Des sources ont déclaré que la fourchette de prix de l’IPO se situerait entre 44 et 50 dollars par action.

Si c’est confirmé, l’introduction en bourse d’Uber serait la plus importante depuis l’introduction en bourse de la société chinoise Alibaba (NYSE: BABA) en 2014.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé