Chine-USA: Les discussions reprennent cette semaine, mais des obstacles subsistent

Investing.com – La prochaine étape des négociations commerciales Chine-USA va débuter demain à Beijing, et selon l’agence Bloomberg (qui cite un haut responsable de l’administration Trump), d’importants problèmes restent non résolus.

Les deux parties sont impatientes de parvenir à un accord, mais le président Donald Trump pourrait s’éloigner de la table des négociations avec la Chine s’il n’est pas satisfait de l’avancement des négociations, a déclaré la source en question, qui a requis l’anonymat.

Le représentant américain du Commerce, Robert Lighthizer, et le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, doivent commencer mardi à Beijing des pourparlers avec le vice-Premier ministre chinois, Liu He et son équipe.

Les discussions porteront sur des questions commerciales telles que la propriété intellectuelle, le transfert de technologie forcé, les obstacles non tarifaires, l’agriculture, les services, les achats et le respect des lois, selon un communiqué de la Maison Blanche.

M. Liu mènera ensuite une délégation chinoise à Washington pour des discussions supplémentaires qui débuteront le 8 mai. Des négociateurs ont indiqué qu’ils étaient sur le point de conclure un accord. Le présidet US Donald Trump avait de son côté déclaré la semaine dernière que le président chinois Xi Jinping se rendra prochainement à la Maison Blanche.

L’administration Trump a déclaré la semaine dernière que la Chine n’avait pas réussi à renforcer ses propositions en termes de protection de la propriété intellectuelle et d’ouverture de son marché à davantage d’entreprises étrangères, en dépit des promesses de réforme.

Le président chinois Xi Jinping a cependant consacré vendredi une grande partie de son discours devant une quarantaine de dirigeants mondiaux à discuter des réformes intérieures chinoises, s’engageant à supprimer les subventions publiques, à protéger les droits de propriété intellectuelle, à autoriser les investissements étrangers dans davantage de secteurs et à éviter la dévaluation concurrentielle du yuan, ce qui laisse espérer que le pays fera les concessions nécessaires pour parvenir à un accord.

Enfin, on rappellera qu’à ce stade, le marché anticipe avec une quasi-certitude un accord commercial entre la Chine et les Etats-Unis. Par conséquent, les nouvelles laissant penser qu’un accord pourrait ne pas être atteint devraient se révéler plus influentes que les informations confirmant la perspective d’un accord proche.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé