Les prix du Pétrole chutent, Trump aurait demandé à l’OPEP de baisser les prix

Investing.com – Les prix du pétrole ont baissé lundi sous la pression de rapports selon lesquels le président américain Donald Trump avait demandé à l’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP) de baisser les prix du pétrole.

Les Futures du Pétrole brut WTI ont perdu 0,6% à 62,95$ à 09h45, tandis que l’indice de référence international Brent a perdu 0,6% à 71,21$.

« Les prix de l’essence sont en baisse. J’ai appelé l’OPEP, j’ai dit que vous deviez les faire baisser. Vous devez les faire baisser », a déclaré Trump à la presse vendredi.

Les prix du pétrole ne se sont pas redressés, même après que le secrétaire général de l’OPEP, Mohammed Barkindo, ait par la suite nié avoir parlé au président.

La semaine dernière, les prix du pétrole ont augmenté après que Trump ait annoncé qu’il mettait fin à toutes les exonérations de sanctions des importateurs de pétrole iranien, bien que le Brent ait été sous pression suite à un reportage de Reuters selon lequel l’Allemagne, la Pologne et la Slovaquie avaient arrêté les importations de pétrole russe via un important pipeline, en raison de: « mauvaise qualité. »

Dans le même temps, le chiffre hebdomadaire sur les platesformes pétrolières américaines publié vendredi a révélé une chute effrayante de 20 platesformes qui a porté le chiffre à son plus bas niveau en 13 mois.

Le rapport hebdomadaire de l’American Petroleum Institute sur les stocks de pétrole devrait être publié mardi, tandis que le rapport hebdomadaire de l’EIA devrait être publié le lendemain.

Les prix du pétrole ont été stimulés depuis le début de l’année par les réductions de production de l’Arabie Saoudite, de la Russie et d’autres producteurs de pétrole visés par le cartel de l’OPEP et par les sanctions imposées par les États-Unis à l’Iran et au Venezuela.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé