CAC 40: La Bourse de Paris corrige malgré la bonne surprise du PIB européen

Investing.com – Le CAC 40 s’affiche en baisse ce mardi, malgré les nouveaux records historiques du S&P500 et du Nasdaq composite en clôture hier.

La publication des indices PMI chinois inférieurs aux attentes de la nuit dernière pèse sur le sentiment de façon globale, tandis que les investisseurs se montrent prudents avant la réunion de la Fed de demain, une journée qui sera également marquée par la fermeture de la bourse de Paris pour la Fête du Travail.

Ce matin, le PIB européen du T1 2019 et le taux de chômage de la zone euro du mois de mars ont surpris positivement, et bien que le CAC 40 n’ait que très peu réagit, ces données pourraient aider à limiter les pertes aujourd’hui.

La plus forte baisse du CAC est affichée par Bouygues (PA:BOUY), dont le titre affiche un recul de -5.30%, pénalisé par le signal négatif envoyé par son concurrent Orange qui a affiché des résultats trimestriels décevants. Orange de son côté recule paradoxalement moins, à -3.50%. Enfin, Scheider Electric affiche une chute de -2.50%.

A la hausse, Dassault Systemes (PA:DAST) prend la tête avec un gain de +1%, suivi de Atos (PA:ATOS) à +0.54% et de Hermès (PA:HRMS) à +0.39%.

D’un point de vue graphique, la zone de 5540-40 points sur laquelle arrive le CAC 40 peut être considérée comme un support important, qui devrait limiter la baisse pour l’instant.

En cas de cassure, la moyenne mobile 200 heures à 5528 points sera le prochain soutien à prendre en compte, avant le seuil psychologique de 5500 points. Sous ce seuil, on pourra considérer que la tendance positive de fond qui anime le CAC 40 depuis le début de l’année commencera à être remise en question.

A la hausse le pic d’hier à 5595 points est à surveiller, juste avant le seuil psychologique de 5600 points.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé