Le Pétrole continue de chuter, les PMI chinois pèsent sur le brut

Investing.com – Le prix du pétrole a continué de baisser mardi en Asie à la suite de l’affirmation antérieure du président américain Donald Trump selon laquelle il aurait « appelé » l’OPEP pour une baisse des prix de l’essence aux États-Unis.

Les Futures WTI du Pétrole brut US ont perdu 0,2% à 63,61$ vers 09h10, tandis que les Futures Pétrole Brent internationaux ont reculé de 0,1% à 71,61$.

Les prix ont clôturé en rebond depuis leurs plus bas lundi, après que le secrétaire général de l’OPEP, Mohammed Barkindo, ait par la suite nié avoir parlé avec le président. Le président a ensuite tweeté qu’il avait parlé à l’Arabie Saoudite.

La semaine dernière, les prix du pétrole ont augmenté après que Trump ait resserré les sanctions contre l’Iran en mettant fin à toutes les exemptions accordées auparavant.

Bank of America Merrill Lynch (NYSE: BAC) a déclaré dans une note de recherche citée par Reuters que « la production iranienne de pétrole baissera à 1,9 million de barils par jour au S2 2019, contre 3,6 millions de barils par jour au T3 2018, alors que les sanctions américaines entrent en vigueur et les dérogations expirent ».

Malgré cela, la banque a déclaré s’attendre à un « marché presque équilibré en 2019 », la production de l’OPEP et des États-Unis augmentant.

Dans le même temps, BNP Paribas (PA: BNPP) a revu à la hausse ses prévisions de prix pour le WTI à 63$ le baril en 2019, en hausse de 2$ par rapport aux prévisions précédentes. La banque a indiqué que le Brent se situerait en moyenne à 71$ le baril, en hausse de 3$ par rapport à une estimation antérieure.

Par ailleurs, le dirigeant russe Vladimir Poutine a rappelé de manière surprenante lundi à ses alliés à Riyad l’engagement pris par Moscou depuis décembre de s’en tenir aux réductions de la production de l’OPEP+, et espérait que les Saoudiens honoreraient également leur part de l’accord.

« Théoriquement, nous avons des accords dans le cadre de l’OPEP+ », a déclaré M. Poutine. « Nous n’avons reçu aucune information de nos partenaires saoudiens ni d’aucun autre membre, aucun membre de l’OPEP, indiquant qu’il est prêt à renoncer à ces accords. »

Dans le même temps, les données du PMI chinois inférieures aux prévisions ont également pesé sur le moral des investisseurs et pesé sur les prix du pétrole aujourd’hui.

Le PMI officiel et le PMI non manufacturier ont été inférieurs aux attentes pour le mois d’avril, a révélé le Bureau National des Statistiques.

Le PMI manufacturier privé de Caixin/Markit a également été inférieur aux prévisions.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé