EUR/USD: Powell a surpris avec quelques touches d’optimisme, l’Euro chute

Investing.com – La réaction du Dollar, et de la paire EUR/USD face à la réunion de la Fed d’hier soir a été composée de deux phases, avec tout d’abord une hausse de l’Euro-Dollar face à la déclaration de la Fed à 20h, avec un sommet à 1,1265.

La conférence de presse de Jerôme Powell, qui a débuté à 20h30 et au cours de laquelle les investisseurs ont pu relever quelques signaux optimistes, a ensuite largement profité au Dollar, comme on peut le voir sur le Dollar Index, et a donc renvoyé mécaniquement la paire EUR/USD en baisse.

Le patron de la Fed a notamment minimisé le fait que l’inflation soit à la traine, en attribuant cette situation à des facteurs transitoires. Il a par ailleurs estimé que les risques globaux qui pèsent sur l’économie US, comme le conflit commercial avec la Chine ou le Brexit, se sont atténués, ce qui semble avoir suffi pour doper le billet vert.

En effet, certains n’hésitaientt pas à anticiper que Powell ouvre plus ou moins la porte à une baisse de taux pour cette année, ce qui n’a pas du tout été le cas…

Aujourd’hui, les traders forex n’auront que peu de répit, face à un calendrier économique qui restera chargé avec tout d’abord les secondes estimations des indices PMI manufacturiers européens du mois d’avril, avec celui de l’Allemagne à 9h55, et celui de l’ensemble de la zone euro à 10h.

Aux Etats-Unis, les investisseurs accorderont une importance particulière aux chiffres trimestriels de la productivité à 14h30, ainsi qu’à l’indice du coût de la main d’oeuvre, et aux inscriptions hebdomadaires au chômage. Ce sont ensuite les commandes à l’industrie qui seront attendues, à 16h.

Du point de vue de l’analyse technique, bien que la chute d’hier affaiblisse largement le profil haussier de l’Euro, le retournement baissier n’a pas été confirmé. Une ligne de tendance haussière visible depuis le creux de vendredi dernier devra en effet être cassée, de même que le support de 1,1180, avant que l’on puisse considérer que des opportunités de vente durables se présentent.

Notons également que l’EUR/USD se maintient au-dessus de ses moyennes mobiles 100 et 200 heures (1.1187 et 1.1194), qui sont également à considérer comme des supports à court terme.

Dans ce cas, 1,1150, 1,11, puis directement 1,10 seront les objectifs baissiers potentiels les plus évidents.

A la hausse, 1,1225, 1,1250-60 et 1,13 seront les premières résistances susceptibles de bloquer les tentatives de rebond.

Retrouvez les actualités et analyses Investing.com France sur Facebook-Investingcomfrance, Twitter-InvestingFrance et Telegram-Investingfr.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé