Wall Street: Le Dow a perdu près de 400 points face aux craintes sur le commerce

Investing.com – Wall Street a enregistré une forte baisse lundi sous les menaces du président américain Donald Trump d’augmenter les tarifs douaniers en matraquant le sentiment du risque.

Le Dow Jones a reculé de 383 points, ou 1,5%, à 26 121,48 points à 15h35, le S&P 500 a perdu 40 points, ou 1,4%, à 2 905,38 points, tandis que le Nasdaq Composite a baissé de 135 points, soit 1,7%, à 8 028,77 points.

Trump a menacé d’augmenter les droits de douane sur 200 milliards de dollars de marchandises chinoises importées aux États-Unis de 10% à 25% d’ici vendredi, se plaignant que les négociations commerciales avancent trop lentement à cause des tentatives de renégociation de Pékin.

Selon de premières informations, la Chine envisageait d’annuler les négociations commerciales qui devaient avoir lieu à Washington à partir de mercredi, en réponse aux tweets de Trump, mais le ministère chinois des Affaires Etrangères a confirmé par la suite que la délégation se préparait pour le voyage.

Les autorités chinoises n’ont toutefois pas confirmé que le vice-Premier ministre Liu He, serait toujours présent.

Les tweets de Trump ont surpris les marchés alors que les rapports des discussions commerciales de la semaine dernière à Pékin suggéraient des progrès, avec un accord pouvant être conclu fin mai et un éventuel sommet pour signer l’accord envisagé dès le mois de juin. Certains analystes ont émis l’hypothèse que les menaces constituaient une tactique pour accroître la pression sur la Chine avant cette série de négociations.

Les inquiétudes suscitées par l’impact d’une guerre commerciale généralisée entre les deux plus grandes économies du monde ont ébranlé le sentiment du risque, entraînant une baisse des actions mondiales au début de la semaine.

Les actions de sociétés à forte croissance telles que Apple (NASDAQ: AAPL) ou les fabricants de puces Advanced Micro Devices (NASDAQ: AMD) et Nvidia ont été particulièrement sensibles.

Dans d’autres thèmes en bourse, Kraft Heinz (NASDAQ: KHC) était sous pression après que la société a annoncé son intention de retraiter les états financiers de 2016 et 2017 pour corriger les erreurs comptables dues à la mauvaise conduite de plusieurs employés.

Boeing (NYSE: BA) a reconnu avoir connaissance d’une caractéristique de sécurité manquante sur ses avions 737 MAX, qu’elle a involontairement rendue facultative, 13 mois avant d’informer les autorités de réglementation américaines.

Occidental Petroleum (NYSE: OXY) a adouci les termes de son offre de 38 milliards USD sur Anadarko Petroleum (NYSE: APC), en offrant un pourcentage plus élevé de liquidités dans l’offre. Anadarko a indiqué qu’il étudiait la proposition, bien que son accord concernant l’achat de Chevron (NYSE: CVX) pour 33 milliards de dollars reste en vigueur.

En dehors des actions, l’Indice du Dollar, qui mesure le billet vert par rapport à six devises rivales, a légèrement reculé de 0,2% à 97,41 à 15h37, tandis que le rendement du Trésor à 10 ans a chuté de 4,6 points de base à 2,484%.

Dans les matières premières, les Futures Or ont perdu 2,05$, soit 0,2%, pour atteindre 1 279,25$ l’once troy, tandis que le Pétrole brut a reculé de 22 cents, ou 0,4% à 61,72$ le baril.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé