Groupe ADP plonge face à la frilosité du gouvernement sur la privatisation

Investing.com – Groupe ADP (PA:ADP), qui gère les aéroports de Paris, plonge de plus de 9% ce vendredi, ayant au passage marqué un creux à 152 Euros, au plus bas depuis novembre 2017.

Rappelons qu’ADP avait déjà clôturé en baisse de -5.68% hier.

Le titre régit en effet aux annonces du ministre de l’économie Bruno Lemaire, qui a déclaré croire toujours au bien-fondé de la privatisation d’Aéroports de Paris, tout en précisant qu’il attendra la fin de la procédure du référendum d’initiative partagée (RIP) dans neuf mois avant de lancer l’opération.

Cette annonce fait suite à la décision d’hier du conseil constitutionnel, qui a validé une requête de députés hostiles à la privatisation de la société, et demandant l’organisaton d’un référendum sur ce projet qui constitue un des principaux éléments de la loi Pacte.

On notera pour finir que suite à cette annonce, la banque JP Morgan a abaissé sa recommandation sur le titre à neutre, contre surpondérer, ramenant son objectif de 210 à 160 euros.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé