Le Pétrole ralentit sa hausse, les nouveaux droits de douane US entrent en vigueur

Investing.com – Les prix du pétrole ont rechuté et abandonné une grande partie des gains enregistrés plus tôt dans la journée avec l’entrée en vigueur de nouveaux droits de douane sur les produits chinois, suscitant l’inquiétude d’un effondrement des négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine.

Les Futures WTI du Pétrole brut US progressent de 0,4% à 61,94$ à 09h00, tandis que le Pétrole Brent international gagne 0,2% à 70,53$.

Les droits de douane supplémentaires sont entrés en vigueur à 06h01. Les droits de douane sont maintenant passés de 10% à 25% sur plus de 5 700 catégories de produits différentes en provenance de Chine.

La Chine a immédiatement indiqué dans un communiqué qu’elle était « contrainte de prendre des mesures de représailles », sans donner plus de détails.

Les principaux négociateurs américains et chinois, dont le vice-Premier ministre chinois Liu He, le représentant américain du Commerce, Robert Lighthizer, et le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, ont terminé le premier jour de discussions à Washington et devaient reprendre ce vendredi.

Jusqu’à présent, les discussions ont peu progressé et l’ambiance s’est dégradée, a indiqué Bloomberg, citant des personnes proches de ces entretiens.

Le pétrole avait obtenu un soutien plus tôt dans la nuit sur un retour des espoirs pour un accord commercial après que le président américain Donald Trump a dit avoit reçu une « belle lettre » du président chinois Xi Jinping.

Trump a cité la lettre disant: « Travaillons ensemble, voyons si nous pouvons faire quelque chose. »

Par ailleurs, les données publiées mercredi par la US Energy Information Administration qui font état d’une chute de 4 millions de barils de brut, les projectiles tirés par la Corée du Nord, les combats en cours en Libye et les menaces de la part de l’Iran de fermer deux des plus importantes voies navigables du monde, ont fait l’objet d’une attention toute la semaine, mais ont été largement éclipsés par les nouvelles liées au commerce.

Ed Moya, analyste de marché chez OANDA, a déclaré que la situation en Iran pourrait être un catalyseur haussier des prix du pétrole une fois les tarifs douaniers résolus. Il a également déclaré qu’un scénario d’échec des négociations commerciales était « le résultat le moins probable », mais que les actions américaines pourraient chuter de 10% avec le brut si cela se produisait.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé