Après la Chine, Trump pourrait s’attaquer à l’Europe dès cette semaine

Investing.com – Après avoir augmenté les taxes douanières sur 200 Mds USD de produits chinois vendredi dernier, et après avoir menacé d’aller encore plus loin, Donald Trump va devoir tourner son attention également vers le commerce avec l’Europe cette semaine.

Le décompte de 90 jours qui a démarré après que le département au Commerce US ait remis à Trump un rapport préconisant des tarifs douaniers à l’encontre des véhicules européens pour des raisons de « sécurité nationale » arrive en effet à échéance ce samedi 18 Mai.

Au cours de la semaine, voire au cours du weekend, Donald Trump devra donc décider s’il impose des tarifs douaniers sur les véhicules européens, possiblement jusqu’à 25%, ou s’il décide de reporter l’échéance dans l’attente de négociations.

C’est la seconde option sur laquelle les investisseurs semblent miser, mais la perspective de cette décision devrait tout de même maintenir une certaine pression sur les marchés européens (et l’Euro) cette semaine.

Cecilia Malmstrom, Commissaire Européen en charge du commerce extérieur, a prévenu dès aujourd’hui que l’UE répliquera immédiatement en cas de mise en place de tarifs douaniers US, précisant qu’elle rencontrera le représentant au Commerce US Lightizer la semaine prochaine.

Quelle que soit l’issue des discussions avec la Chine, on peut donc estimer que le sujet de la guerre commerciale continuera d’animer les marchés pendant encore de nombreux mois, d’autant plus qu’après l’Europe, on retrouve le Japon sur la liste des cibles de Donald Trump…

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé