La Chine n’est pas intéressée par la reprise des négociations face au manque de sincérité des USA

(Investing.com) – Selon la presse chinoise, la Chine a signalé un manque d’intérêt pour la reprise des négociations commerciales avec les États-Unis, malgré la menace de tarifs douaniers additionnels, et le gouvernement a déclaré que les mesures de relance seront intensifiées pour soutenir l’économie nationale et atténuer l’impact de la guerre commerciale.

Par ailleurs, en l’absence de nouvelles mesures qui montrent que les États-Unis sont sincères, il est inutile pour les négociateurs US de faire le déplacement en Chine, selon un commentaire du blog Taoran Notes, connu pour convoyer le message du gouvernement chinois sur les réseaux sociaux locaux.

La Commission nationale pour le développement et la réforme étudie l’impact des tarifs douaniers américains et veillera à ce que la croissance soit maintenue dans une « fourchette raisonnable », a également déclaré la porte-parole Meng Wei lors d’une conférence de presse aujourd’hui à Pékin.

Les États-Unis ont mis en avant leur volonté de poursuivre les négociations, mais entre-temps, ils ont joué de « petits jeux pour perturber l’atmosphère », selon le commentaire de jeudi soir, évoquant le bannissement de Huawei des USA, qui a clairement un lien avec le conflit avec la Chine, bien que ce soit la sécurité nationale qui ait été invoquée.

« Nous n’estimons pas que les États-Unis fassent preuve d’une grande sincérité pour faire avancer les pourparlers. Au contraire, ils appliquent une pression extrême et croissante », a écrit le blog.

« Si les États-Unis ignorent la volonté du peuple chinois, ils n’obtiendront probablement pas une réponse efficace de la part des Chinois « , a-t-il ajouté.

Rappelons que le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin a déclaré cette semaine que les responsables américains  » se rendront très probablement à Pékin dans un proche avenir  » pour poursuivre les négociations commerciales, avant de dire plus tard qu’il n’a  » pas encore l’intention de se rendre en Chine », ce qui a été confirmé par le ministère du Commerce chinois hier qui a affirmé n’être au courant d’aucun projet de visite des négociateurs US.

Il semble donc de plus en plus clair que les négociations Chine-USA sont au point mort, et si la Chine ne compte effectivement plus faire de pas en avant vers les Etats-Unis dans le cadre de ces négociations, il y a de bonnes chances que Donald Trump mette prochainement à exécution sa menace de taxer une nouvelle tranche de 300 Mds USD de produits chinois.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé