Top 5 des évènements clés à retenir sur les marchés ce vendredi

Investing.com – Voici les 5 choses les plus importantes à savoir sur le marché ce jeudi 16 mai.

La devise chinoise est tombée à son plus bas niveau face au dollar en six mois après que Pékin ait durci sa rhétorique dans l’impasse commerciale avec les Etats-Unis.

Le dollar a atteint 6,9136 yuan sur le marché onshore officiel, qui est étroitement contrôlé par la banque centrale chinoise.

Le yuan offshore est tombé à 6,9491, après que l’agence de presse officielle Xinhua et le journal People’s Daily aient publié un article d’opinion disant que: « Nous ne pouvons pas croire que les États-Unis ont une sincérité substantielle dans l’avancement des négociations » et accusant les Etats-Unis de « manoeuvres » pour manipuler les négociations, dans ce qui semblait être une référence au traitement par Washington de la société de télécommunications Huawei.

Les inquiétudes liées à la guerre commerciale devraient faire baisser les bourses américaines à l’ouverture vendredi, alors qu’ils sont en route pour leur première perte hebdomadaire consécutive en 2019.

À 12h30, les Futures S&P 500 étaient en baisse de 14,4 points ou 0,5%, les Futures Dow étaient en baisse de 122 points, ou 0,4%, tandis que les Futures Nasdaq 100 étaient en baisse de 48 points, ou 0,6%.

Le marché boursier chinois a chuté de 2,5% au cours de la séance du vendredi. Les bourses européennes avaient également ouvert en baisse avant de rebondir et revenir à l’équilibre à la mi-journée.

Contrairement aux marchés boursiers, le pétrole brut continue de progresser, les craintes d’un conflit entre les États-Unis et l’Iran dépassant largement les attentes d’une baisse de la demande à cause du différend commercial.

À 12h35, les contrats à terme du pétrole brut US ont augmenté de 63 cents, ou 1%, à 63,50$ le baril, légèrement en dessous du plus haut du jour à 63,64$. Les contrats à terme internationaux du Brent ont progressé de 0,5% à 73,02$ le baril.

Les prix ont été soutenus par des informations selon lesquelles la Russie aurait respecté ses obligations en avril dans le cadre de son accord de limitation de la production avec l’OPEP. Cela améliorera le ton lors de la session informelle de surveillance du marché de ce weekend. Le groupe « OPEP+ » doit décider de prolonger ou non l’accord lors d’une réunion ministérielle le mois prochain.

Les actions de Pinterest devraient chuter vendredi après que la société ait publié des résultats trimestriels décevants après la cloche de clôture de jeudi. Les actions ont chuté de 17% en préouverture, la société ayant annoncé une perte nette presque trois fois supérieure aux estimations du consensus.

En revanche, le fabricant de puces Nvidia devrait ouvrir en hausse après avoir maintenu ses prévisions de reprise sur le marché des puces à la deuxième moitié de l’année.

Amazon.com (NASDAQ: AMZN) a annoncé son entrée dans le secteur de la livraison d’aliments avec un investissement de 575 millions de dollars dans Deliveroo, une société privée basée au Royaume-Uni.

C’est potentiellement une mauvaise nouvelle pour Uber (NYSE: UBER), car cela signifie une concurrence accrue pour ses activités UberEats. Les principaux concurrents de Deliveroo en Europe, Just Eat (Royaume-Uni) et Delivery Hero (Berlin), ont respectivement chuté de 7% et 3,2% à la nouvelle ce matin.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé