Top 5 des évènements clés à retenir sur les marchés ce mercredi

Investing.com – Voici les 5 évènements les plus importants à savoir sur le marché ce mercredi 22 mai.

Selon une enquête de la Chambre de Commerce américaine, près de la moitié des entreprises américaines opérant en Chine sont déjà touchées par des mesures de rétorsion depuis que les États-Unis ont augmenté et élargi les droits de douane sur les importations en provenance de Chine. Environ 40% des entreprises interrogées ont déclaré envisager de délocaliser leurs installations.

La nouvelle arrive alors que le New York Times a annoncé que les États-Unis pourraient ajouter davantage d’entreprises chinoises à leur liste noire, dont Hangzhou Hikvision Digital Technology (SZ: 002415), le plus grand fabricant de caméras de surveillance au monde.

Par ailleurs, Bloomberg a annoncé que l’administration américaine envisageait d’augmenter les subventions versées aux agriculteurs américains victimes des contre-mesures commerciales chinoises. Les agriculteurs pourraient obtenir jusqu’à 2$ par boisseau pour le soja, 63 cents le boisseau pour le blé et 4 cents le boisseau pour le maïs.

Wall Street est sur le point de connaître une ouverture mitigée, le flux de nouvelles négatives sur le commerce ayant été quelque peu compensé par les commentaires de l’ambassadeur de Chine aux États-Unis, affirmant que la porte était «encore ouverte» aux négociations.

À 12h00, le contrat à terme S&P 500 était en baisse de 1,1 point et le contrat Dow était en baisse de 3,5 points, tous deux inchangés, tandis que le contrat Nasdaq 100 était en baisse de 12 points, soit 0,2%. Les bourses européennes étaient aussi généralement plus basses.

James Bullard a également apporté un certain soutien , et est devenu le premier haut responsable de la Réserve Fédérale américaine à admettre que la hausse des taux d’intérêt en décembre était peut-être une erreur.

Target et Lowe’s seront sous les projecteurs mercredi après une série de résultats globalement décevants dans le secteur de la vente au détail.

Nordstrom (NYSE: JWN) a dégringolé de 9% après avoir annoncé des chiffres de ventes décevants, alors que Kohls (NYSE: KSS) avait déjà chuté de 12%, les deux encore luttant contre les pressions exercées sur les magasins physiques ainsi que les coûts d’achat plus élevés dus à l’imposition de droits de douane à l’importation.

Les actions de Qualcomm (NASDAQ: QCOM) devraient faire l’objet de nouvelles pressions mercredi, après qu’un juge fédéral ait statué qu’elles supprimaient illégalement la concurrence en percevant des redevances déraisonnablement élevées et en éliminant leurs rivaux.

La décision d’un district de San Jose s’est rangée du côté de la Commission Fédérale du Commerce, qui a engagé une action en justice antitrust contre Qualcomm en janvier 2017. Le titre du fabricant de puces a déjà été ébranlé cette semaine par la menace de perdre des milliards de dollars par an en ventes à Huawei.

La livre est tombée à un nouveau plus bas pour 2019 après le dernier pari de la première ministre Theresa May pour faire adopter son projet de loi sur le retrait de l’UE par le Parlement.

Les propositions présentées mardi, qui incluaient un alignement à long terme sur la réglementation de l’UE sur les droits des travailleurs et la politique commerciale, ainsi qu’un deuxième référendum de confirmation, ont provoqué la colère des législateurs de son parti, au point qu’ils semblent vouloir forcer sa démission immédiate.