Top 5 des évènements clés à retenir sur les marchés ce jeudi

Investing.com – Voici les 5 évènements les plus importants à savoir sur le marché ce mercredi 22 mai.

Une autre série d’enquêtes sombres sur les entreprises en Europe a renforcé les craintes que les effets du conflit commercial entre les États-Unis et la Chine ne se propagent à l’ensemble de l’économie mondiale. L’indice des directeurs d’achat de la zone euro a chuté à 47,7 en mai, décevant les espoirs que le pire du ralentissement soit passé. Le climat des affaires en Allemagne s’est également dégradé.

Panasonic a indiqué qu’elle limiterait également les échanges avec Huawei. Cette nouvelle fait suite à la décision prise par différents opérateurs de réseau d’extraire les derniers smartphones de Huawei de leur offre 5G.

Par ailleurs, le Wall Street Journal a annoncé que CNEX Labs, une startup de puces soutenue par Microsoft (NASDAQ: MSFT) et Dell, avait accusé un cadre supérieur de Huawei de conspirer pour voler ses secrets commerciaux.

La bourse américaine est prête pour une autre séance difficile jeudi, après que les déceptions des PMI au Japon et en Europe aient encore entraîné une baisse des marchés boursiers.

À 11h30, le contrat S&P 500 était en baisse de 29,4 points et le contrat Dow était en baisse de 251 points, les deux perdant 1,0%, tandis que l’indice à dominance technologique Nasdaq 100 était à nouveau sous-performant, en baisse de 104 points, ou 1,4%.

Best Buy (NYSE: BBY), Medtronic (NYSE: MDT) et HP (NYSE: HPQ) figurent au premier rang des sociétés qui publient leurs résultats jeudi. La saison des résultats du premier trimestre touche à sa fin.

Les minutes de la dernière réunion de la Réserve Fédérale au début du mois indiquaient que la Fed était encore loin de la réduction des taux d’intérêt, en dépit d’une reprise des obligations à court terme qui semble présumer que ce sera le cas.

Lors de la réunion, qui a précédé l’escalade du conflit commercial entre les États-Unis et la Chine plus tard en mai, les responsables politiques ont indiqué qu’ils étaient à l’aise avec le niveau actuel des taux et qu’ils s’attendaient à ce que les faibles taux d’inflation relevés au début de l’année soient temporaires.

Le marché obligataire a repris ses paris sur un assouplissement monétaire ce matin, avec des rendements du Trésor à deux ans en baisse de 4 points de base à 2,19%, leur plus bas niveau en une semaine.

Les avions 737 MAX de Boeing risquent d’être immobilisés beaucoup plus longtemps que beaucoup de compagnies aériennes les utilisant ne le supposaient.

Daniel Elwell, chef par intérim de la Federal Aviation Authority, a déclaré aux journalistes que Boeing (NYSE: BA) n’avait pas encore soumis de solution au problème de logiciel soupçonné d’avoir causé deux accidents mortels, et a ajouté que la FAA n’a pas encore décidé s’il fallait commander une nouvelle formation aux pilotes lorsque le correctif serait prêt, ce qui pourrait prendre beaucoup de temps.

La FAA doit rencontrer jeudi 30 autres régulateurs aériens internationaux. L’Agence Européenne de la Sécurité Aérienne a déjà indiqué qu’elle ne laisserait pas le 737 MAX voler avant que les mesures correctives n’aient été vérifiées de manière indépendante.

La plus grande élection au monde est terminée et la deuxième plus importante est sur le point de commencer.

La première a entraîné une victoire écrasante du premier ministre indien en exercice, Narendra Modi, qui a propulsé les actions indiennes vers de nouveaux records.

La seconde, au Parlement européen, commence aujourd’hui et n’encouragera probablement pas la confiance dans un actif financier autre que des refuges sûrs. Les élections devraient entraîner une nouvelle augmentation du nombre de voix pour les partis populistes, essentiellement nationalistes et de droite.

Au Royaume-Uni, le scrutin devrait donner le coup de grâce à la Première ministre, Theresa May, alors que les Conservateurs traînent à la 5e place selon certains sondages d’opinion. L’allié le plus haut placé de May à la Chambre des communes a démissionné mercredi au lieu de présenter de nouveau le projet de loi sur les accords de retrait de l’UE à la Chambre pour un quatrième vote. La livre britannique a glissé vers un nouveau plus bas de cinq mois face au dollar lors des premiers échanges en Europe.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé