Vers des tarifs douaniers US pour tous les pays dont la monnaie est sous-évaluée?

Investing.com – L’administration Trump a proposé hier d’instaurer des tarifs douaniers sur les marchandises en provenance de tous les pays utilisant des monnaies sous-évaluées, ce qui constituerait une nouvelle escalade dans la guerre commerciale menée par le Président US.

La proposition, énoncée dans un avis du Federal Register publié jeudi, permettrait aux entreprises basées aux États-Unis de demander l’imposition de tarifs anti-subventions sur les produits provenant de pays qui, selon le département du Trésor américain, se livrent à une dévaluation compétitive de leur monnaie.

La Chine n’est pas citée, mais elle n’est sans aucun doute visée. Le président Donald Trump a en effet longtemps menacé de qualifier la Chine de manipulateur de devises.

« Ce changement met les exportateurs étrangers en garde contre le fait que le département du Commerce peut imposer des droits compensateurs sur les subventions monétaires qui nuisent aux industries américaines « , a déclaré le secrétaire au Commerce Wilbur Ross dans un communiqué. « Les pays étrangers ne seraient plus en mesure d’utiliser les politiques monétaires au détriment des travailleurs et des entreprises américaines. »

« Pour déterminer si le gouvernement a pris des mesures à l’égard du taux de change qui sous-évaluent la monnaie, nous n’avons pas l’intention, dans le cours normal des choses, d’inclure la politique monétaire et la politique de crédit connexe d’une banque centrale indépendante ou d’une autorité monétaire « , a dit le Département.

En d’autres termes, le Trésor US devra parvenir à déterminer si les fluctuations d’une monnaie sont liée à des mesures de politiques monétaires justifiées, ou si elles ont des buts commerciaux, ce qui laisse pas mal de place à l’interprétation, convenons-en…

Selon Scott Lincicome, avocat spécialisé en commerce international et chercheur associé au Cato Institute, cette mesure constitue un changement majeur par rapport à la politique tarifaire américaine antérieure. Au cours de la dernière décennie, les entreprises américaines ont tenté à plusieurs reprises d’amener le ministère du Commerce à considérer une monnaie faible comme une subvention, sans succès.

« Cette mesure ouvre désormais la porte à des droits de douane supplémentaires sur tous les produits en provenance de tout pays dont la monnaie est jugée sous-évaluée », a dit M. Lincicome à l’agence Bloomberg.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé