Les 4 exigences US qui ont fait dérailler les négociations Chine-USA

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Les 4 exigences US qui ont fait dérailler les négociations Chine-USA

Investing.com – Selon des sources citées aujourd’hui par le journal South China Morning Post, 4 raisons précises expliqueraient l’échec des négociations Chine-USA qui est devenu clair au début du mois, après plusieurs semaines de réchauffement apparent des relations sino-américaines.

Dans un premier temps, les Etats-Unis ont rejeté la faute sur la Chine pour l’échec des négociations, soulignant que la version de 144 pages d’un projet d’accord est revenue tronquée à 104 pages après des modifications apportées par la Chine.

On apprend donc aujourd’hui que ce serait finalement des demandes additionnelles des Etats-Unis qui auraient fait échouer les négociations.

4 demandes auraient particulièrement irrité la Chine :

L’internet de la Chine n’est pas l’Internet que l’on connait. L’Internet chinois est en réalité davantage un gigantesque réseau fermé.

Pas de Google (NASDAQ:GOOGL), Twitter (NYSE:TWTR) ou Facebook (NASDAQ:FB) en Chine, et ce principalement pour que le gouvernement puisse garder le contrôle des voies d’expression de l’opposition politique.

En demandant à la Chine d’ouvrir son Internet, les Etats-Unis formulent donc une demande qui dépasse largement le cadre de l’économie et des échanges commerciaux, en s’attaquant directement au fonctionnement de la société chinoise.

Washington aurait également demandé à la Chine d’augmenter d’encore 100 milliards de Dollars par an ses achats de produits agricoles US, ce qui peut se révéler techniquement difficile pour la Chine, qui pourrait tout simplement ne pas avoir besoin d’un tel volume de produits US.

Le fait que la Chine s’engage à ne pas utiliser la manipulation de sa monnaie à des fins commerciales n’a pas suffi aux USA, qui auraient demandé à Pékin de mettre en place un système rigide de contrôle de l’évolution de la monnaie, avec peu de marge de manœuvre.

Cela pourrait ainsi réduire la capacité de la Banque Centrale chinoise à assurer la stabilité du système financier, ce qui est également inacceptable pour la Chine.

Enfin, les Etats-Unis auraient souhaité mettre en place un mécanisme légalement contraignant de surveillance de l’application de l’accord qui aurait d’emblée prévu des méthodes de contrôle et des sanctions automatiques en cas de manquements.

Non seulement la modification de lois chinoises sous pression US semble constituer une ingérence difficile à accepter, mais la menace constante de sanctions traduit pour Pékin le manque de confiance des Etats-Unis envers la Chine, ce qui ne constitue pas une base propice à la mise en place de relations commerciales cordiales selon le gouvernement chinois.

Connaitre le détail des demandes US qui ont débouché sur l’échec des négociations permet de se rendre compte de l’ampleur du désaccord qui oppose les deux plus grandes économies mondiales.

Aucune des demandes US citées dans cet article ne semble acceptable, car elles remettraient en question certains fondements du fonctionnement de l’économie et même de la société chinoise.

Par conséquent, le seul moyen de parvenir à un accord Chine-USA sera que Donald Trump revoie à la baisse ses exigences…

Cependant, si l’on en croit ses récents propos soulignant qu’il n’est pas pressé de parvenir à un accord avec la Chine, rien ne porte à croire qu’il se sentira prochainement obligé d’adopter une position moins vindicative à l’égard de la Chine.

A moins que les marchés boursiers commencent à refléter le risque pour l’économie mondiale que représenterait un conflit commercial prolongé entre les deux pays… Trump devrait en effet vouloir tout faire pour maintenir une orientation positive sur les marchés US dans la perspective de sa campagne de réélection en 2020.

Lire la suite sur TradingView

Améliorez vos compétences de trading en vous inspirant des idées de traders du monde entier.
Avertissement au risque

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d’actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75 % des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Les performances passées ne sont pas une indication des résultats futurs.

Les crypto-actifss sont susceptibles de subir d’importantes fluctuations de prix et ne sont donc pas appropriées pour tous les investisseurs. Le trading de crypto-monnaies n’est supervisé par aucun cadre réglementaire européen.

 

Il y a toujours une correlation entre rendement élevé et risque élevé. 

forex.fr ou toute personne ayant un rapport avec forex.fr n’acceptera aucune responsabilité pour toute perte liée à la spéculation ou tout préjudice lié à la confiance sur les informations contenues sur ce site y compris les données, les cotations, les graphiques et les signaux d’achat et de vente. Veuillez être pleinement informés sur les risques et les coûts liés à la spéculation sur les marchés financiers, c’est l’une des formes de placement les plus risqué.

Laissez un commentaire!

A propos

Forex.fr est un site d’information sur le marchee des changes. Le contenu n’est pas pas une recommandation d’investissement.

Articles recents

Inscrivez-vous a notre newsletter

En vous inscrivant vous acceptez notre politique de confidentialite.

Pas de spam, pas de courrier indesirable

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé