CAC 40: 3 facteurs plombent l’indice, des signaux baissiers à relever

Investing.com – Le CAC 40 chute nettement ce mercredi, affichant une baisse de -1.81% au moment de la rédaction de cet article, accentuant le recul de -0.44% enregistré hier en clôture.

Plusieurs facteurs pèsent sur le moral des investisseurs cette semaine, avec notamment la menace de sanctions de l’UE envers l’Italie pour ses dérapes budgétaires, ce qui promet une confrontation Italie-UE qui devrait animer les marchés si les menaces sont mises à exécution.

Le premier ministre délégué Italie Salvini avait d’ailleurs estimé hier que les règles de l’Europe en matière de budget sont « anciennes et obsolètes », ce qui confirme qu’un bras de fer se profile.

L’autre sujet qui pèse sur le moral des traders européens ce matin est la surprise négative du chômage en Allemagne, avec un nombre de chômeur supplémentaires au plus haut depuis 10 ans, et avec la première remontée du taux de chômage, de 4.9% à 5% depuis plusieurs années.

Enfin, la guerre commerciale continue également de brider l’évolution des actions, avec des menaces de plus en plus claires de la Chine en ce qui concerne une possible restriction des exportations de terres rares vers les Etats-Unis, ce qui constituerait clairement une nouvelle escalade de la guerre commerciale.

BNP Paribas (PA:BNPP) affiche la plus forte baisse du CAC 40 aujourd’hui, à -8.35%. ArcelorMittal (AS:MT), qui a annoncé une réduction de sa production en Europe, chute de son côté de près de 3%. Enfin, sur la troisième marche du podium on retrouve Atos (PA:ATOS), à -2.68%.

A la hausse, seules deux actions se démarquent actuellement : Renault (PA:RENA), qui continue de profiter de spéculations sur une fusion avec Fiat, avec un gain de +0.55% après +0.84% hier et +12% lundi, et Vivendi (PA:VIV), qui gagne 0.50%.

D’un point de vue technique, le contexte baissier se confirme sur l’indice parisien. La chute du jour a en effet amené le CAC 40 à casser sous le précédent creux du mois de mai (5246 points).

Le recul de ce mercredi a également amené le CAC 40 sous la moyenne mobile 100 jours. A ce stade, le prochain support important se situe à 5200 points, où se trouve actuellement la moyenne mobile 200 jours, avant le seuil psychologique clé de 5000 points.

A la hausse, un retour au-dessus de la résistance de 5450 points semble nécessaire pour alléger la pression baissière sur le graphique journalier.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé