Top 5 des évènements clés à retenir sur les marchés ce mercredi

Investing.com – Voici les cinq principales choses que vous devez savoir sur les marchés financiers le mercredi 29 mai:

Les marchés boursiers mondiaux évoluent à la baisse et les obligations se sont appréciées mercredi sur les craintes d’éventuelles contre-mesures chinoises dans la guerre commerciale en cours avec les États-Unis.

Les médias chinois ont laissé entendre que le pays pourrait limiter ses exportations vers les États-Unis de terres rares, utilisées dans des domaines allant de l’électronique grand public de pointe aux équipements militaires, afin de faire pression sur Washington.

Les contrats à terme américains indiquent une ouverture en baisse. Les futures Dow ont perdu 197 points, ou 0,8%, à 12h15, les futures S&P 500 ont perdu 22 points, ou 0,8%, tandis que les contrats à terme Nasdaq 100 ont perdu 73 points, soit 1,0%.

La fuite du risque a également eu un impact sur le marché obligataire, alors que les investisseurs ont misé sur la sécurité. Le rendement sur le Trésor américain à 10 ans (qui évolue à l’inverse des prix) est tombé à son plus bas niveau depuis septembre 2017. Les rendements allemands sont tombés plus profondément en territoire négatif et se sont rapprochés d’un minimum record autour de -0,2%.

Les actions asiatiques ont clôturé en baisse, mais le Shanghai Composite de la Chine a progressé de 0,2%, les actions des mines de terres rares ayant progressé.

Les actions européennes ont reculé de plus de 1%, les inquiétudes commerciales venant s’ajouter au sentiment négatif résultant du différend entre l’Italie et la Commission Européenne concernant son budget. L’Allemagne, première économie de la zone euro, a connu une hausse du chômage pour la première fois en deux ans en mai.

La société chinoise Huawei Technologies Co Ltd a déposé une requête en jugement sommaire dans le cadre de sa poursuite contre le gouvernement américain, dans une dernière tentative du fabricant d’équipements de télécommunication de lutter contre les sanctions imposées par Washington qui menacent de le faire sortir des marchés mondiaux.

Huawei demande à déclarer inconstitutionnelle la loi de 2019 relative à l’autorisation de la défense nationale (NDAA). La NDAA a interdit aux agences fédérales et à leurs sous-traitants d’utiliser des équipements Huawei pour des raisons de sécurité nationale, citant les liens de la société avec le gouvernement chinois.

La motion intervient dans un différend commercial grandissant entre les deux plus grandes économies mondiales, exacerbé par des accusations distinctes de fraude bancaire et de vol d’entreprise lancées par les États-Unis contre Huawei et son directeur financier.

L’Association du transport aérien international (IATA) a suggéré que le Boeing (NYSE: BA) 737 MAX ne soit pas remis en service avant le mois d’août.

Le 737 MAX a été bloqué dans le monde en mars après qu’un accident en Ethiopie ait tué les 157 passagers à bord, le deuxième accident mortel du modèle en cinq mois.

« Nous ne prévoyons pas quelque chose avant 10 à 12 semaines avant la remise en service », a déclaré le directeur général de l’IATA, Alexandre de Juniac, à la presse à Séoul. « Mais ce n’est pas dans nos mains. C’est entre les mains des régulateurs. »

L’IATA prévoit d’organiser un sommet avec les compagnies aériennes, les régulateurs et le constructeur d’ici cinq à sept semaines pour discuter des éléments nécessaires à la remise en service du 737 MAX, a-t-il déclaré.

Les prix du pétrole ont enregistré une forte baisse mercredi, le ton plus conciliant du président Donald Trump à l’égard de l’Iran a apaisé les craintes d’un resserrement de l’offre et a focalisé les esprits sur les conséquences de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine sur la demande.

Les contrats à terme de pétrole brut US ont perdu 1,37$, soit 2,3%, à 57,77$ vers 12h30, tandis que le pétrole Brent a reculé de 1,50$, ou 2,2%, à 67,17$.

Sur le calendrier économique, les données hebdomadaires sur les stocks de brut américain ont été retardées d’un jour cette semaine en raison des vacances de lundi. L’American Petroleum Institute publiera ses chiffres mercredi, après cinq hausses consécutives, tandis que le rapport officiel de la Energy Information Administration est attendu jeudi, alors que l’on s’attend à une baisse de 0,8 million de barils.

En l’absence de données macroéconomiques américaines importantes prévues pour mercredi, les bénéfices des détaillants seront au centre des préoccupations avant la cloche d’ouverture américaine.

Dick’s Sporting Goods (NYSE: DKS) devrait rapporter un bénéfice de 59 cents par action sur des ventes d’environ 1,9 milliard de dollars, selon les prévisions des analystes établies par Investing. com.

Les analystes s’attendent également à ce que le détaillant, qui est vulnérable aux droits de douane sur les produits fabriqués en Chine, enregistre une baisse de 1,3% de ses ventes comparables, selon Briefing.com.

Abercrombie & Fitch (NYSE: ANF) devrait afficher une perte de 43 cents par action, pour un chiffre d’affaires d’environ 733,4 millions de dollars.

Et Canada Goose (NYSE: GOOS), fabricant de vêtements de plein air, devrait générer un bénéfice net de 3 cents par action pour son dernier trimestre, pour un chiffre d’affaires de 119,4 millions de dollars.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé