Wall Street recule suite aux menaces de Trump de tarifs sur le Mexique

Investing.com – Wall Street a chuté vendredi alors que la menace tarifaire du président américain Donald Trump sur le Mexique augmente la crainte des investisseurs d’une récession mondiale.

Le S&P 500 a perdu 34 points ou 1,3% à 15h50, tandis que le Dow a perdu 299 points ou 1,2% et le Nasdaq composite était en baisse de 103 points ou 1,4%.

Trump a tweeté jeudi qu’il imposerait un tarif de 5% à compter du 10 juin sur toutes les exportations mexicaines vers les États-Unis, à moins que le pays empêche les immigrants de franchir la frontière. La nouvelle a également augmenté la probabilité qu’un accord commercial entre les États-Unis et la Chine ne soit pas signé de si tôt.

« C’est une situation très délicate », a déclaré Art Hogan, stratégiste en chef des marchés chez National Securities à New York.

« Les entreprises américaines devaient trouver des chaînes d’approvisionnement en dehors de la Chine alors que l’accord commercial entre les États-Unis et la Chine allait prendre beaucoup plus de temps et l’un des pays auxquels on a fait référence en dehors du Pacifique était le Mexique. »

Les titres technologiques étaient en baisse, Amazon (NASDAQ: AMZN) a perdu 1,6%, Apple (NASDAQ: AAPL) a reculé de 1% et Tesla (NASDAQ: TSLA) baisse de 1,7%, le fabricant de voitures électriques ayant du mal à augmenter ses ventes en Chine.

Les actions des banques ont également reculé, JPMorgan Chase & Co (NYSE: JPM) a perdu 1,4% et Bank of America (NYSE: BAC) a perdu 1,9%.

Dans le même temps, Uber (NYSE: UBER) a gagné 0,3% après avoir affiché une perte nette de 1 milliard de dollars, ce qui était conforme aux prévisions.

Dans les matières premières, le futures or a progressé de 0,8% à 1 297,00$ l’once troy, tandis que le pétrole brut a chuté de 2,9% à 54,95$. L’indice du dollar, qui mesure le billet vert par rapport à un panier de six grandes devises, a légèrement reculé de 0,2% à 97,882.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé