L’Or progresse sur les tensions commerciales US avec le Mexique et la Chine

Investing.com – Les prix de l’or ont augmenté lundi en Asie face aux inquiétudes concernant le Mexique et à l’escalade des tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis.

Les futures or pour livraison en juin, négociés sur la division Comex du New York Mercantile Exchange, ont progressé de 0,7% à 1 320,15$ l’once à 10h10.

L’administration Trump a annoncé jeudi qu’elle imposerait un tarif de 5% sur toutes les marchandises importées du Mexique à partir du 10 juin et qu’elle augmenterait progressivement cette taxe à 25% jusqu’à ce que le flux de migrants sans papiers à la frontière s’arrête.

La nouvelle a poussé le métal jaune plus haut. Il a également été renforcé à la suite de nouvelles inquiétudes liées à la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine.

La Chine a publié un livre blanc au cours du week-end affirmant que les États-Unis étaient un négociateur indigne de confiance et leur imputait le déclenchement de problèmes commerciaux mondiaux.

Par ailleurs, le vice-ministre du Commerce, Wang Shouwen, a déclaré lors d’une conférence de presse dimanche que la principale raison du blocage des négociations commerciales le mois dernier était que « les États-Unis ont fait marche arrière ».

Dimanche, la Chine a mis en œuvre les hausses de tarifs annoncées précédemment et a annoncé qu’elle prendrait des mesures contre les entreprises étrangères « peu fiables », avec une liste de contrevenants en attente.

L’or a été le refuge de choix en période de troubles politiques et économiques, mais la hausse du dollar américain a limité les gains du métal précieux.

« L’or a finalement atteint les 1 300 dollars alors que la vigueur du dollar menaçait la croissance mondiale », a déclaré George Gero, analyste des métaux précieux à RBC Wealth Management, citant les « tarifs douaniers sur les pièces automobiles en provenance du Mexique, susceptibles de nuire aux ventes futures, avec des prix plus élevés répercutés sur les consommateurs », comme déclencheur.

« La Fed pourrait être obligée de regarder plus profondément les réductions des taux plutôt que les hausses », a ajouté Gero.

L’inflation a été inférieure aux niveaux visés par la Réserve Fédérale américaine, plaçant le président Jerome Powell sous la surveillance de Trump, qui préconisait des taux d’intérêt plus bas. Powell a récemment déclaré qu’il pensait que la faible inflation « pourrait être transitoire ».

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé