La guerre commerciale va mener la Fed à des baisses de taux selon Bullard

Investing.com – Selon James Bullard, président de la Fed de Saint-Louis qui s’exprimait hier soir, la Fed pourrait abaisser ses taux d’intérêt bientôt en raison de la faible inflation et de la menace que représentent pour l’économie les guerres commerciales du président Donald Trump contre la Chine et d’autres pays.

Selon lui la résolution des conflits commerciaux risque d’être plus difficile qu’on ne l’avait cru, ce qui pourrait freiner les investissements des entreprises et accroître la pression sur une économie américaine dont la croissance a déjà ralenti depuis l’an dernier.

La Fed  » est confrontée à une économie dont la croissance devrait être plus lente à l’avenir, avec un certain risque que le ralentissement soit plus prononcé que prévu en raison de l’incertitude persistante du régime commercial mondial », a déclaré M. Bullard dans un discours prononcé à Chicago.

Une série de rapports récents font état d’un ralentissement de l’économie, y compris l’ISM manufacturier du mois de mai publié hier, et qui s’est révélé décevant.

Outre les différends commerciaux, M. Bullard a indiqué que les arguments en faveur d’une baisse des taux ont également été renforcés par la persistance d’une inflation faible en deçà de l’objectif de 2 % fixé par la Fed. Selon lui, une récente inversion de la courbe des taux du Trésor donne à penser que le niveau actuel des taux d’intérêt est « excessivement élevé ».

Il a estimé qu’une ou plusieurs baisses de taux pourraient contribuer à stabiliser l’économie et à prolonger l’expansion économique actuelle, qui dure depuis dix ans.

On notera que Bullard est connu pour être un des membres les plus dovish de la Fed, mais ces déclarations restent importantes, car c’est la première fois qu’un officiel de la Fed évoque ouvertement une baisse de taux.

On peut donc s’attendre à ce que d’autres membres de la Fed rejoignent publiquement cette ligne de pensée au cours des prochaines semaines, ce qui pourrait maintenir le Dollar sous pression.

L’évolution des marchés monétaires synthétisée par le baromètre des taux de la Fed d’Investing.com laisse entrevoir une probabilité de plus de 80% d’observer au moins deux baisses de taux cette année.

De plus, de nombreuses banques mettent à jour leurs prévisions en ce qui concerne les taux de la Fed ces derniers jours, et toutes sont unanimes sur le fait que les chances de voir la Fed abaisser ses taux augmentent.

JP Morgan et Barclays (LON:BARC) intègrent par exemple deux baisses de taux dans leurs scénarios de base 2019.

Soulignons que ce sont les anticipations dovish au sujet de la Fed qui maintiennent le Dollar sous pression depuis hier, comme on le voit notamment sur la paire EUR/USD.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé