Le Dollar recule à un plus bas de 3 semaines sur des perspectives dovish de la Fed

Investing.com – Le dollar américain a atteint un plancher de trois semaines par rapport à un panier de devises mardi, alors que les attentes croissantes d’une réduction des taux d’intérêt par la Réserve Fédérale ont pesé sur les rendements du Trésor, tandis que les inquiétudes persistantes concernant les perspectives de croissance mondiale ont dopé le yen.

Le taux de référence du Trésor à 10 ans est tombé à son plus bas niveau depuis septembre 2017, près de 2%, après que le président de la Réserve Fédérale de Saint-Louis, James Bullard, a déclaré qu’une réduction des taux « pourrait être justifiée », compte tenu de la faible inflation américaine et la menace que font peser les tensions commerciales mondiales sur la croissance économique.

Le yen japonais a été le principal bénéficiaire du vol vers les actifs refuges. Il était près des plus hauts de quatre mois à 108,17 yens pour un dollar à 11h00.

Le yen a pesé sur le dollar index, qui était à 97,067 après avoir atteint un creux de trois semaines à 96,917 cette nuit.

« Tant que le dollar est au centre du conflit commercial, les rendements américains baissent en raison d’inquiétudes quant aux effets économiques réels et le marché réclame littéralement des baisses de taux, aucun argument positif ne soutient le dollar », a déclaré Antje Praefcke, analyste chez Commerzbank.

D’autres stratégistes étaient moins baissiers sur le dollar, affirmant que les réductions de taux étaient déjà intégrées dans la devise et notant que si la croissance mondiale se détériorait, le dollar devrait bénéficier de son statut de valeur refuge.

L’ euro a augmenté de 0,07% à 1,1248, aidé par la faiblesse du dollar.

« Compte tenu des liens étroits de la zone euro avec l’économie chinoise, l’euro est l’une des devises les plus touchées par le ralentissement de l’économie chinoise – un risque associé à l’escalade de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine », a déclaré Junichi Ishikawa, stratégiste principal en devises chez IG Securities.

Le dollar australien a peu varié après que la Reserve Bank of Australia a abaissé les taux d’intérêt à un niveau record de 1,25%, comme prévu.

La livre britannique a peu changé à 1,2661, après un creux de cinq mois fixé à 1,2560 vendredi.

La livre a reculé sur la perspective d’un premier ministre eurosceptique remplaçant Theresa May, qui pourrait faire pression en faveur d’une rupture plus décisive de l’Union Européenne, premier partenaire commercial du Royaume-Uni.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé