Le Dollar évolue près d’un creux de 7 semaines, la Fed pourrait baisser ses taux

Investing.com – Le dollar américain flottait près d’un creux de sept semaines contre un panier de devises mercredi, alors que l’on s’attend de plus en plus à une baisse du taux de la Réserve Fédérale face aux difficultés croissantes de l’économie provoquées par les conflits commerciaux.

Le président de la Fed, Jerome Powell, a promis mardi que la banque centrale « agirait comme il convient » pour protéger l’économie des perturbations causées par les guerres commerciales, renonçant à sa référence habituelle d’être « patient » dans son approche des taux d’intérêt.

Le dollar index contre un panier de six pairs a peu varié à 97,000 à 11h30, à la portée d’un creux enregistré la nuit à 96,887, le plus bas depuis le 18 avril. L’indice a maintenant chuté de 1,3% par rapport à un sommet de plus de deux ans de 98,371 atteint le 23 mai.

Masafumi Yamamoto, stratégiste en chef des devises chez Mizuho Securities, a déclaré que les principales devises n’avaient guère réagi aux commentaires de Powell, les investisseurs ayant déjà anticipé plusieurs baisses de taux de la part de la Fed, à la faveur de l’évolution des perspectives de croissance mondiale.

Les commentaires du président de la Fed interviennent un jour après que le président de la Fed de St. Louis, James Bullard, a déclaré dans un discours qu’une réduction des taux pourrait être nécessaire « dans un avenir proche ».

Les réductions de taux opérées par certaines banques centrales au cours des dernières semaines pourraient potentiellement annoncer le début d’un cycle d’assouplissement monétaire mondial afin d’éviter un ralentissement économique plus marqué.

« Les banques centrales à travers le monde adoptent un ton dovish. C’est un geste préventif », a déclaré Yamamoto.

« Cela ne signifie pas nécessairement que l’économie se détériore, mais plutôt que les perspectives se sont détériorées. Cela est principalement lié aux tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine, ainsi que les États-Unis et le Mexique. »

La banque centrale australienne a abaissé mardi les taux directeurs à un minimum record de 1,25% et a indiqué sa volonté d’aller encore plus loin si les perspectives se détérioraient.

Le mois dernier, la banque centrale de la Nouvelle-Zélande a abaissé son taux d’intérêt de référence pour la première fois en deux ans et demi, afin de soutenir une économie en ralentissement et contrer les incertitudes mondiales.

En Corée du Sud, la semaine dernière, la banque centrale a maintenu ses paramètres politiques inchangés, mais a adopté un ton plus accommodant, tandis que l’Inde devrait abaisser ses taux lors de sa réunion politique de jeudi.

Mercredi, le dollar australien a progressé de 0,16% à 0,6999, malgré des données montrant que l’économie du pays a enregistré la plus faible croissance depuis une décennie au premier trimestre, soulignant la nécessité de mesures de relance monétaire et budgétaire énergiques.

L’ euro progresse de 0,14% à 1,1265, accentuant ses gains pour une quatrième session.

Contre le yen, le dollar a légèrement progressé pour atteindre 108,23 yens pour un dollar.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé