La Russie aide la Chine à faire face aux conséquences de la guerre commerciale

Investing.com – A l’occasion sommet Xi-Putin organisé pour le 70ème anniversaire de leurs relations diplomatiques, la Chine et la Russie ont signé pour plus de $20 milliards d’accords pour stimuler les liens économiques dans des domaines tels que la technologie et l’énergie.

Par ailleurs, le ministère chinois du commerce a déclaré que les deux pays visaient à augmenter le volume de leurs échanges commerciaux réciproques à 200 milliards de dollars par an, après la hausse de 24,5% déjà affichée l’an dernier, ce qui permettra d’atteindre un niveau record de 108 milliards de dollars.

Soulignons que ces dernières années, la Chine et la Russie ont cherché à accroître le commerce des produits agricoles. L’an dernier, les échanges de produits agricoles et alimentaires entre les deux pays ont augmenté de près de 30 %, pour atteindre 5,23 milliards de dollars.

La coopération dans le domaine de l’agriculture a été l’une des priorités de l’agenda bilatéral alors que Pékin et Moscou cherchent à renforcer leurs liens déjà étroits face à leurs relations tendues avec les Etats-Unis.

Dans une déclaration commune publiée mercredi, le président chinois Xi Jinping et le président russe Vladimir Poutine se sont engagés à « développer le commerce de produits agricoles et alimentaires de bonne qualité ».

Les entreprises des deux pays ont également été encouragées à aller de l’avant avec la coopération dans les chaînes d’approvisionnement du soja, alors que la Chine se détourne des agriculteurs US en représaille aux tarifs douaniers de Trump.

Jusqu’à présent, la Russie reste un petit exportateur de soja, mais compte tenu des vastes réserves de terres et d’eau du pays, ainsi que de sa relation étroite avec la Chine, on peut imaginer la Russie s’organiser pour devenir un fournisseur solide et fiable pour répondre à la demande de la Chine.

Tout ceci s’inscrit résolument dans le cadre de la guerre commerciale, qui bouleverse de plus en plus les chaines d’approvisionnement.

La Chine cherche en effet à diversifier ses importations pour mieux se détourner des produits agricoles US, et noue des accords commerciaux destinés à trouver de nouveaux débouchés pour les produits chinois, soumis à d’importants droits de douane aux Etats-Unis.

Et dans ce contexte, la Russie, qui a aussi des reproches à formuler aux Etats-Unis, fait figure de partenaire commercial et stratégique idéal.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé