NFP: A quoi doit-on s’attendre pour le rapport sur l’emploi US du mois de mai?

Investing.com – Après la réunion de la BCE d’hier, le rapport NFP sur l’emploi US du mois de mai attendu aujourd’hui à 14h30 sera à considérer comme la statistique la plus importante de la semaine.

Le consensus anticipe un ralentissement des créations d’emplois à 185k, après la forte bonne surprise du mois dernier où les créations d’emplois avaient atteint 263k.

Le taux de chômage est quant à lui attendu stable à 3.6%.

Comme souvent ces derniers mois, l’attention du marché se tournera aussi en grande partie vers la progression des salaires, attendue à +0.3% en données mensuelles après +0.2% le mois précédent.

Soulignons en effet que compte tenu du haut niveau d’emploi aux Etats-Uni, il est normal de voir le nombre de créations d’emplois ralentir. Ce qui intéresse davantage le marché, c’est de voir cette situation proche du plein emploi déboucher sur une hausse des salaires, qui devrait ensuite booster la consommation, et donc la croissance, et également l’inflation, qui reste toujours loin des objectifs de la Fed.

Malgré tout, des créations d’emplois trop fortement sous le consensus pourraient avoir un impact temporairement baissier sur le Dollar.

Pour tenter d’évaluer quelle sera la teneur du rapport NFP, plusieurs données peuvent être étudiées.

Le rapport ADP sur l’emploi privé publié mercredi indique à ce propos la possibilité d’une déception sur le nombre de créations d’emplois. L’ADP (PA:ADP) n’a en effet révélé que 27k créations d’emplois au mois de mai, contre 185k anticipé.

A l’inverse, les sous-indices de l’emploi des indices ISM incitent à l’optimisme. Pour le secteur manufacturier, l’indice de l’emploi a en effet progressé à 53.7 points contre 52.4 points précédemment. Pour le secteur des services, c’est un bond de 53.7 à 58.1 qui a été observé.

La moyenne à 4 semaines des inscriptions hebdomadaires au chômage, à 215k contre 225k le mois dernier, incite également à anticiper un solide rapport NFP.

Enfin, du côté des banques, on notera que Goldman Sachs (NYSE:GS) affiche une prévision à 195k pour les créations d’emplois, tandis que TD Securities anticipe un chiffre de 140k. ING (AS:INGA) anticipe 175k, tout comme la National Bank of Canada, Westpac et Rabobank.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé