StockBeat: Les espoirs d’un QE de la BCE soutiennent les marchés boursiers

Investing.com – Les marchés boursiers européens ont ouvert en hausse vendredi après que des données montrant que la faiblesse de l’économie allemande se soit maintenue au deuxième trimestre ont incité à penser que la Banque Centrale Européenne devrait donner suite à ses allusions à la reprise de son programme d’achat d’obligations pour maintenir l’économie sur la bonne voie.

Le bureau allemand des statistiques, Destatis, a déclaré que les exportations avaient diminué de 3,7% sur le mois d’avril, tandis que la production industrielle avait reculé de 1,9% – un record en plus de deux ans – et dans le secteur manufacturier la production a diminué de 2,5%.

À 10h20, l’indice de référence Euro Stoxx 600 était en hausse de 0,6% à un sommet de deux semaines de 376,12.

«C’est un très mauvais début de deuxième trimestre pour l’industrie allemande, car les tensions commerciales mondiales ainsi que des problèmes temporaires dans les secteurs de l’automobile et de la chimie ont laissé leurs marques», a déclaré Carsten Brzeski, économiste chez ING à Francfort.

Par ailleurs, la Deutsche Bundesbank, la banque centrale allemande, a réduit ses prévisions de croissance pour 2019 de 1,6% à 0,6%.

Les constructeurs automobiles allemands, en particulier, se préparent à de nouveaux problèmes alors que les États-Unis s’apprêtent à appliquer leurs premiers droits de douane à l’importation au Mexique en raison de leur réticence à mettre un terme à l’immigration clandestine aux États-Unis. Les trois grands noms ont soit des usines de montage au Mexique, soit des fournisseurs vitaux de leurs usines aux États-Unis

Le vice-président américain, Mike Pence, a déclaré que les États-Unis avaient toujours l’intention d’imposer lundi un droit de douane de 5% sur les marchandises mexicaines, en dépit de l’offre du Mexique d’affecter 6 000 policiers à la question. Les tarifs proposés, qui ont pesé d’environ 3% sur le peso en un peu plus d’une semaine, ont également des conséquences négatives pour les plus grandes banques espagnoles, Banco Santander (MC: SAN) et BBVA (MC: BBVA), où les opérations sont importantes.

Par ailleurs, le géant pharmaceutique français Sanofi (PA: SASY) a progressé de 3,8% après avoir choisi Paul Hudson de Novartis pour remplacer Olivier Brandicourt. Hudson était le PDG de la division pharmaceutique de Novartis (SIX: NOVN) depuis 2016. Cela a permis au CAC 40 de surperformer avec une hausse de 0,9%, tandis que le Dax en Allemagne et le FTSE au Royaume-Uni ont ont gagné 0,6%.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé