Top 5 des évènements clés à retenir sur les marchés ce vendredi

Investing.com – Voici les cinq principales choses que vous devez savoir sur les marchés financiers le vendredi 7 juin:

Le Département du travail des États-Unis publiera son rapport NFP d’emploi mensuel pour mai à 14h30 vendredi.

Les analystes estiment que l’économie américaine a créé environ 185 000 emplois en mai, tandis que le taux de chômage devrait rester stable à 3,6%.

Les investisseurs seront attentifs aux données, car la publication de l’ ADP mercredi a montré que la création d’emplois avait atteint son plus bas niveau en neuf ans en mai. Malgré le nombre pire que prévu, les marchés ont salué la « mauvaise nouvelle » en tant que carburant qui va pousser la Fed à assouplir sa politique.

Les discussions entre les États-Unis et le Mexique sur la question de la frontière se poursuivront vendredi à Washington, après que le ministre mexicain des Affaires étrangères, Marcelo Ebrard, ait confirmé que son pays déploierait 6 000 gardes nationaux à sa frontière méridionale avec le Guatemala pour tenter d’arrêter le flux d’immigrants en provenance d’Amérique centrale.

Le vice-président américain, Mike Pence, a déclaré qu’il était « encouragé » par les efforts déployés, mais que l’augmentation de 5% des tarifs prévue lundi était toujours sur la table.

« A ce stade, les tarifs vont être imposés lundi », a déclaré Pence, ajoutant que la décision finale dépendrait du président américain Donald Trump.

Les bourses mondiales ont enregistré une hausse vendredi, prolongeant ainsi la reprise, dans l’espoir que les négociations entre les États-Unis et le Mexique pourraient éviter une hausse des droits de douane.

Les marchés boursiers chinois et hongkongais ayant fermé leurs portes pour un jour férié, les actions asiatiques ont clôturé plus haut que prévu sur les espoirs que les banques centrales mondiales vont bientôt s’engager dans un cycle d’assouplissement afin de lutter contre le ralentissement de l’économie mondiale.

Le CAC 40 mène la hausse sur les marchés boursiers européens alors que les investisseurs se réjouissaient de l’annonce par Sanofi (PA: SASY) que l’exécutif du rival suisse Novartis, Paul Hudson, a été désigné comme son nouveau patron.

Alors que les investisseurs attendent les négociations commerciales et les données sur l’emploi NFP, les contrats à terme américains ont indiqué une ouverture à la hausse de Wall Street. Le futures Dow a gagné 83 points, ou 0,3%, le futures S&P 500 a gagné 9 points, ou 0,3%, tandis que le futures Nasdaq 100 a gagné 31 points, soit 0,4%.

La période de silence avant la réunion de politique monétaire des 18 et 19 juin de la Fed devant débuter samedi, les marchés vont se préparer à l’absence de commentaires supplémentaires de la part des responsables sur la possibilité de baisses des taux d’intérêt.

La réunion de juin comportera des prévisions économiques mises à jour qui révéleront les perspectives des décideurs politiques sur l’économie et les taux d’intérêt face à l’escalade des tensions commerciales.

Après que le président de la Fed, Jerome Powell, ait exprimé sa volonté de « agir de manière appropriée pour soutenir l’expansion économique », les marchés tablent sur une probabilité de 70% que les taux soient abaissés d’un quart de point après la réunion de juillet et d’une probabilité de plus de 50% que ce sera d’un demi-point après la décision de septembre, selon le d’Investing.com.

Le yuan offshore a le plus chuté en plus de trois semaines par rapport au dollar américain, alors que le gouverneur de la Banque Populaire de Chine, Yi Gang, a laissé entendre qu’il n’y avait pas de limite inférieure pour la monnaie et qu’il était prêt à entreprendre de nouvelles mesures d’assouplissement des politiques pour lutter contre les retombées économiques du différend commercial avec les États-Unis.

La devise chinoise a perdu 0,5% par rapport au dollar. Sa plus forte baisse depuis le 13 mai a conduit à des plus bas jamais vus depuis la mi-novembre.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé