Pétrole en baisse et Or en hausse, signal de récession?

Investing.com – Bien qu’en hausse depuis quelques jours, le pétrole conserve une orientation globalement négative, en baisse de près d e20% depuis son sommet annuel du 23 avril à 66.50$ le baril. En cause, la guerre commerciale, qui alimente les craintes de conséquences négatives pour l’économie mondiale, ce qui pourrait freiner la demande de pétrole brut à long terme.

Pendant ce temps, le prix de l’or (bien qu’en baisse ces deux derniers jours) poursuit son ascension fulgurante. Il y a un peu plus d’un mois, le métal précieux a atteint un nouveau creux pour l’année, à 1 267$ l’once. Depuis, le métal jaune a marqué un pic à 1348$ vendredi dernier, soit une hausse de plus de 6%.

Or, la combinaison de la hausse des prix de l’or et de la baisse des prix du pétrole est considérée par les experts comme un mauvais présage pour les marchés boursiers mondiaux.

« Seulement trois fois dans l’histoire, les métaux précieux ont grimpé en flèche, tandis que le prix du pétrole s’effondrait. Cela s’est toujours produit lors de marchés baissiers et de récessions sévères « , écrit Tavi Costa, analyste macroéconomique mondial chez Crescat Capital sur Twitter (NYSE:TWTR).

Par exemple, ce ratio a sensiblement augmenté au début de 2000, juste avant l’éclatement de la bulle Internet. Même scénario avant la crise financière de 2008, où cette divergence a considérablement augmenté. Il s’en est suivi une récession mondiale.

Selon M. Costa, la situation actuelle est similaire à celle du quatrième trimestre de 2018, lorsque la chute sur les marchés boursiers mondiaux a commencé, a-t-il dit à MarketWatch.

D’autres experts financiers voient également dans la récente hausse du ratio entre le prix de l’or et celui du pétrole une indication que les marchés boursiers pourraient bientôt connaître une nouvelle baisse.

L’importance de cet indicateur s’explique très simplement : en période de boom économique, la demande de pétrole augmente régulièrement. Cela fait grimper le prix du pétrole. Si un ralentissement économique menace, la demande de pétrole brut diminuera également. Cela fait baisser le prix de l’or noir.

La situation est différente avec l’or. Le métal précieux est considéré comme une valeur refuge recherchée en période d’incertitude. Les investisseurs transforment leurs investissements en or si des turbulences menacent les marchés boursiers mondiaux. Cela fait monter en flèche le prix du métal jaune.

Et bien que la relation entre le prix de l’or et le prix du pétrole ne soit pas infaillible, il s’agit d’un facteur de plus qui tend à indiquer une forte probabilité de récession mondiale, au même titre que l’inversion de la courbe des rendements américains à trois et dix ans, qui est aussi considérée par les experts comme un indicateur fiable d’une récession imminente.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé