Fed: Trump pense avoir le pouvoir de démettre Powell de ses fonctions

Investing.com – La Fed s’est montrée suffisamment dovish hier soir pour contenter les attentes du marché et faire progresser les probabilités de baisse de taux pour les prochains mois, cependant, elle ne s’est sans doute pas montrée suffisamment dovish aux yeux de Donald Trump, qui aurait aimé la voir abaisser les taux immédiatement.

Rappelons que depuis plusieurs mois, la président Trump n’a de cesse de critiquer la politique de la Fed, jugeant que les hausses de taux de l’année dernière ont été des erreurs.

Vendredi dernier, il a d’ailleurs affirmé sur ABC News qu’il n’était pas du tout d’accord avec Powell, ajoutant que « si nous avions eu une personne différente à la Réserve Fédérale qui n’aurait pas autant augmenté les taux d’intérêt, la croissance économique aurait été plus forte ».

A ce propos, on notera que d’après les informations obtenues par Bloomberg, le président des Etats-Unis Donald Trump aurait à des personnes de confiance pas plus tard qu’hier qu’il croit avoir le pouvoir de remplacer Jerome Powell à la présidence du Conseil de la Fed.

Trump aurait souligné qu’il pourrait rétrograder Powell au poste de gouverneur du conseil d’administration, mais il n’a pas l’intention de le faire pour l’instant, ont ajouté les sources de Bloomberg.

Soulignons que ces rumeurs sont apparues quelques heures seulement après que Jerome Powell ait déclaré lors de la réunion de la Fed d’hier soir qu’il avait l’intention de remplir son mandat de quatre ans, et ce malgré les critiques continues de Donald Trump à l’égard de la politique de la Fed.

Les avocats de la Maison-Blanche pensent donc qu’il est possible de procéder à une rétrogradation si c’est ce que le président veut, mais certaines sources affirment que tous les experts juridiques de la Maison Blanche ne sont pas d’accord à ce sujet.

En effet, le Federal Reserve Act protège explicitement les gouverneurs de la Fed contre la révocation par le président, sauf « pour un motif valable ». Les tribunaux ont interprété cette expression comme exigeant la preuve d’activité illégale ou de négligence à l’égard du mandat de la Fed. Un désaccord sur la politique monétaire ne justifierait donc pas une révocation pure et simple.

Mais il reste visiblement possible de le rétrograder pour limiter son pouvoir de décision.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé