Natixis tente de rassurer, mais la chute se poursuit

Investing.com – Après un plongeon de près de 12% en clôture hier, le titre Natixis (PA:CNAT) poursuit sa chute ce vendredi, affichant une perte de -3.62% au moment de la rédaction de cet article.

Rappelons en effet que les investisseurs sanctionnent depuis hier des inquiétudes au sujet du fonds spéculatif H2O détenu à 50.1% par Natixis.

Les craintes des investisseurs ont en effet été éveillées mardi par un article du Financial Times, qui a mis en lumière des liens étroits entre le fonds H2O et le fonds de capital-investissement de l’homme d’affaires allemand Lars Windhorst, qui fait l’objet de plusieurs procédures judiciaires.

Le Financial Times a en effet expliqué qu’Allégro, un des fonds les plus risqué d’H2O a effetué de gros investissements dans des obligations de sociétés dont Windhorst est un gros actionnaire, précisant que ces obligations sont “hautement illiquides”.

Dès le jour suivant, l’agence de notation financière Morningstar suspendait la note du fonds Allegro, citant des « interrogations de l’équipe de recherche quant au caractère approprié et à la liquidité de certaines obligations privées », soulignant que « la concentration des placements sur une série de sociétés liées au même individu est une source d’inquiétude ».

Morningstar a aussi souligné que le fondateur et directeur général d’H2O, Bruno Crastes, siège au conseil consultatif du fonds de Lars Windhorst, ce qui pose assez clairement la question d’un conflit d’intérêt potentiel.

Hier soir, Crastes a bien tenté de rassurer les investisseurs en assurant que “la liquidité n’est pas un sujet pour ces fonds”, mais il semble que les inquiétudes persistent.

Depuis, la direction de Natixis lui a demandé de quitter le conseil exécutif de Tennor Holding, le fonds d’investissement de Lars Windhorst pour écarter les soupsçons de conflit d’intérêt mais cela ne semble pour l’instant pas enrayer la chute de l’action.

En effet, les inquiétudes sur la liquidité des fonds H2O subsistent, d’autant plus que l’on apprenait ce matin via Bloomberg que le fonds a enregistré 600 millions d’Euros de sorties de fonds au deuxième trimestre 2019.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé