L’Iran estime que la voie diplomatique est fermée, le risque de conflit augmente

Investing.com – Les Etats-Unis ont imposé lundi des sanctions au dirigeant suprême de l’Iran, l’ayatollah Ali Khamenei, et à huit hauts commandants militaires, destinées à les priver de ressources financières.

Le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin a également déclaré que des restrictions financières seraient imposées au ministre iranien des Affaires étrangères Javad Zarif plus tard cette semaine.

Suite à ces annonces, Abbas Mousavi, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères iranien, a déclaré que « les sanctions futiles contre le dirigeant iranien et le diplomate en chef du pays signifient la fermeture permanente de la voie diplomatique avec le gouvernement des États-Unis « .

« Le gouvernement Trump est en train de détruire tous les mécanismes internationaux établis pour maintenir la paix et la sécurité mondiales »a-t-il ajouté.

Ce matin, le président iranien Rouhani a renchérit, jugeant la Maison Blanche « mentalement retardée », et estimant les les Etats-Unis mentent à propos de leur intention de dialogue, comme le prouvent les sanctions, selon lui.

Il a par ailleurs rappelé que l’Iran adopte une stratégie de patience, mais que le pays n’a pas peur d’un conflit, rappelant que l’espace aérien iranien est « une ligne rouge ».

Soulignons que les pénalités décidées hier soir n’auront pas d’impact significatif sur un pays qui est déjà en récession et qui fait face à de lourdes sanctions de la part des États-Unis.

Les nouvelles sanctions servent sans doute surtout de réprimande symbolique pour les attaques récentes, selon des anciens fonctionnaires du Trésor cités par Bloomberg.

Ces sanctions arrivent en effet en réponse au fait que l’Iran ait abattu un drone de la marine américaine, et également face à des accusations US d’attaques de pétroliers dans le Golfe d’Oman.

Tout ceci n’incite donc pas à anticiper un apaisement de la situation au Moyen Orient, et la perspective d’une action militaire US contre l’Iran menace donc toujours, ce qui pourrait maintenir une certaine pression sur les marchés boursiers, et soutenir l’or, ainsi que le pétrole.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé