Le Pétrole bondit, la Russie confirme la prolongation des réductions de production

Investing.com – Les prix du brut américain ont fait un bond lundi matin dans les échanges, alors que la Russie a confirmé que l’OPEP et ses alliés prolongeraient leur accord de réduction de la production de neuf mois, tandis qu’une trêve dans le conflit commercial en cours entre les États-Unis et la Chine contribuait à dissiper les craintes d’un ralentissement de l’économie mondiale.

Les contrats à terme West Texas Intermediate brut négociés à New York ont ​​bondi de 1,75$, soit 3,0%, pour atteindre 60,22$ le baril à 13h55, tandis que les contrats à terme du brut Brent, l’indice de référence pour les prix du pétrole en dehors des États-Unis ont bondi de 1,84$, ou 2,8%, à 66,58$.

« La décision d’étendre l’accord, ainsi que les discussions constructives entre les présidents Trump et Xi au sommet du G20, selon lesquelles les Etats-Unis n’allaient pas imposer de nouveaux tarifs, se sont révélées constructives pour le marché pétrolier ce matin », ont déclaré les analystes d’ING dans un communiqué.

Le ministre russe de l’Énergie, Alexander Novak, a confirmé lundi que tous les membres de l’accord entre l’OPEP et des alliés non membres, connus sous le nom d’OPEP +, avaient convenu à l’unanimité de prolonger les réductions de production existantes de 1,2 million de barils par jour pendant neuf mois.

Novak a déclaré que « tout le monde soutenait la proposition générale » et que le Comité de suivi ministériel conjoint, qui supervise le respect de l’accord, « a spécifiquement recommandé cette option de coopération accrue », selon un rapport de Reuters.

Cette annonce intervient après l’approbation de l’Iran ce week-end et la réunion des dirigeants saoudiens et russes en marge du sommet du G20.

L’OPEP a provisoirement prévu une conférence de presse après la réunion de ses membres à 16h00.

La réunion ministérielle plénière de l’OPEP + est prévue pour mardi.

Soutenant également les prix du pétrole, les États-Unis et la Chine ont décidé de reprendre les négociations commerciales après que le président américain Donald Trump ait promis de suspendre la mise en œuvre de nouveaux tarifs et d’assouplir les restrictions imposées à l’entreprise technologique Huawei afin de réduire les tensions avec Pékin.

Entre-temps, la Chine a accepté de faire de nouveaux achats non spécifiés de produits agricoles des États-Unis et de retourner à la table des négociations.

La pause dans l’escalade des tensions commerciales atténue les craintes que le différend entre les deux pays ait un impact négatif sur l’économie mondiale et la demande de pétrole.

Dans les autres produits énergétiques, les contrats à terme sur l’essence ont progressé de 2,2%, à 1,99375 dollar le gallon, à 14h00, tandis que le fioul a gagné 2,1% à 1,9803 dollar le gallon.

Enfin, les contrats à terme de gaz naturel ont reculé de 1,7%, pour s’établir à 2,2864 USD par million d’unités thermiques britanniques.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé