La Chine exige que Trump tienne ses promesses pour avancer dans les négociations

Investing.com – Comme on pouvait s’en douter, la Chine et les Etats-Unis sont encore loins d’être proches d’un accord commercial, malgré une situation apaisée par la trêve conclue entre Trump et Xi samedi dernier au G20.

La Chine a en effet insisté hier sur le fait que tous les droits de douane sur les importations chinoises ajoutés par les États-Unis pendant la guerre commerciale doivent être abolis immédiatement dans le cadre de tout accord visant à mettre fin à un conflit qui dure depuis un an, ce qui obligerait Trump à revenir en arrière sur sa position selon laquelle certaines taxes douanières doivent rester en place même après la signature d’un accord.

Le président américain Donald Trump a accepté de suspendre l’imposition de droits de douane allant jusqu’à 25 % sur un montant supplémentaire de 300 milliards de dollars US d’importations chinoises non encore assujetties à des taxes après sa rencontre avec Xi Jinping au sommet du G20 le week-end dernier au Japon.

Mais pour qu’un accord soit conclu, les droits de douane américains de 25% sur les 250 milliards de dollars US d’importations chinoises qui restent en place doivent être supprimés, a déclaré jeudi le porte-parole du ministère du Commerce, Gao Feng, soulignant qu’il y a encore de nombreuses questions à résoudre pour mettre fin au conflit.

« La hausse des droits de douane américains sur les produits chinois a été le déclencheur de frictions commerciales bilatérales, de sorte que tous les droits de douane supplémentaires imposés depuis le début de la guerre commerciale en juillet 2018 doivent être supprimés une fois l’accord conclu « , a déclaré M. Gao lors d’une conférence de presse qui a eu lieu jeudi.

Le porte-parole du ministère du commerce a également exhorté Washington à tenir sa promesse de permettre aux entreprises américaines de reprendre la vente de produits au géant chinois des télécommunications et des smartphones Huawei, et de mettre un terme à l’ » acte illégal  » de cibler délibérément des entreprises chinoises.

En réponse aux sanctions américaines contre Huawei et d’autres entreprises chinoises, la Chine poursuit de son côté le processus d’établissement d’une « liste d’entités non fiables », a confirmé M. Gao, les entreprises étrangères réputées nuisibles pour les entreprises chinoises pour des raisons non commerciales étant passibles de sanctions si elles y sont inscrites.

Cette position ferme du gouvernement chinois a été confirmée ce vendredi par le compte social Taoran Notes, affilié au journal officiel Economic Daily, qui a affirmé que la Chine n’augmentera pas ses achats de produits agricole US si Trump ne fait pas un pas en avant.

« Si les Etats-Unis font volte-face à nouveau dans les négociations, les promesses d’achat de produits agricoles américains seront également renversées « , a déclaré Taoran Notes.

Il a ajouté que la Chine devrait tenir compte de sa demande intérieure et de l’avis des entreprises nationales avant d’acheter des produits agricoles américains.

Rappelons pour finir que suite à l’accord de trêve conclu entre Trump et Xi samedi dernier, des négociateurs US se rendront à Pékin la semaine prochaine pour poursuivre les négociations, ce qui devrait permettre une fois de plus de constater qu’un accord définitif entre les deux pays reste une perspective très lointaine…

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé