Analyse technique du CHSB en daily : Un tapis de bombe! par SwissBorgFranceFB

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
ℹ Vous appréciez toujours mon travail original et précis ? Merci de continuer à me soutenir par vos likes et commentaires pour augmenter ma réputation et me permettre de vous offrir ces analyses...👌 Il y a maintenant une semaine, les vendeurs menaient une vaste opération offensive pour prendre la maîtrise des airs, une dimension stratégique absolue pour qui veut arracher et garder le contrôle du marché. A cette fin, des largages intensifs de rouges avaient eu lieu mais le plafond est encore trop haut pour atteindre la première couche du nuage, une limite à atteindre et à traverser que les vendeurs ont ciblé en priorité absolue cette semaine avec un succès aussi rapide qu’inattendu, bien nous ayons envisagé cet objectif dans la précédente analyse. Penchons-nous un instant sur ces largages. Par définition, les troupes aéroportées sont des troupes de choc au service de tactiques de choc en manœuvres offensives visant à créer une situation de stress chez l’opposant. Par un effet de saturation locale au moyen d'un rapide et violent engagement, cette action cherche à provoquer la rupture du dispositif du défenseur. En contre-partie, le risque est élevé pour atteindre un résultat décisif, c’est le propre de ces tactiques qu’il faut accepter. Nous allons voir ensemble que ce risque a été pris par les vendeurs pour traverser le nuage et atteindre l’objectif tant convoité du symbolique $1! Lundi 29 et mardi 30.03, les rouges intensifient les largages dans des volumes conséquents et les résultats sont mitigés mais ils préparent les largages matériels pour le soutien au sol. Effectivement, mercredi 31.03 les rouges atteignent le prix de $1.039! soit une chute verticale de plus de 11% par rapport au début de la semaine. Les acheteurs réagissent et larguent à leur tour l’arme la plus terrifiante de leur arsenal, un Burn massif équivalent à $935K ! soit pratiquement un million de dollars! La fournaise fige les rouges à $1.134 et tout le monde retient son souffle en attendant de voir l’effet du blast sur les jours suivants... Jeudi, c’est la panique... chez les verts ! Comme insensible, les vendeurs reprennent le largage des troupes de choc et atteignent les $1.001! Vendredi, c’est la débâcle chez les verts! Les rouges defoncent la ligne défensive du $1 et foncent droit vers le bas du nuage et le transpercent à $0.899! Hélas pour eux, ils ne parviennent pas à s’y maintenir et une contre-attaque des verts les repoussent en clôture à $1.070. Qu’importe! Samedi, les rouges repartent à l’assaut du pivot stratégique du $1, défoncent à nouveau la position et se font stopper une fois encore à $0.944 et clôturent à $1.013. Les verts ont perdus plus de 13% depuis le début de l’opération et 32% depuis le 17 mars où ils dominaient le marché depuis des mois. Dimanche, les vendeurs sont épuisés par la manœuvre d’envergure qui leur a permis d’atteindre l’objectif visé mais le volume manque et ils ne parviennent pas à maintenir leur position. Les verts reprennent l’avantage avec peine et le cours clôture à $1.114. Lundi, les rouges sont éteints et les acheteurs, en appui sur la moyenne des prix des 9 derniers jours qui fait office de support, permet une clôture à $1.154. Le spectre d’un retour à $1 semble s’éloigner. Mardi, un deuxième Burn inattendu équivalent à $723K est largué et son effet à 2h de la clôture journalière semble étonnamment peu efficace. Le chandelier est vert mais pourvu de grandes mèches, signe d’hésitation. Les vendeurs n’ont pas abandonné la partie et la bataille autour du sommet du nuage ne fait que commencer ! Conclusion : le recours excessif aux bombardements avec 3 Burns en moins d’un mois largués sur des vendeurs à l’esprit revanchard qui ont atteint malgré tout leur objectif du $1 mérite toute notre attention. Nous pouvons observer une faible volatilité, ce que confirment les bandes de Bollinger où l’on observe une formation d’une contraction du cours en canal et nous seront attentif à la sortie de celui-ci car si le cours poursuit sa hausse en se rapprochant de la bande supérieure, cela pourrait annoncer un possible rebond et un signal baissier à venir. Cependant, un contexte exogène au CHSB doit être surveillé au regard de la perte de gouvernance du Bitcoin qui ouvrirait alors une altsaison très attendu, avant l’heure. Bien évidemment, cet avis n’engage que moi et ne constitue en rien un quelconque conseil d’achat ou de vente. Si vous découvrez mes analyses techniques, vous pouvez en comprendre le sens en lisant ’L’Histoire derrière les analyses techniques’
Analyse technique du CHSB en daily : Un tapis de bombe! pour HITBTC:CHSBUSD par SwissBorgFranceFB

ℹ Vous appréciez toujours mon travail original et précis ? Merci de continuer à me soutenir par vos likes et commentaires pour augmenter ma réputation et me permettre de vous offrir ces analyses…👌

Il y a maintenant une semaine, les vendeurs menaient une vaste opération offensive pour prendre la maîtrise des airs, une dimension stratégique absolue pour qui veut arracher et garder le contrôle du marché.
A cette fin, des largages intensifs de rouges avaient eu lieu mais le plafond est encore trop haut pour atteindre la première couche du nuage, une limite à atteindre et à traverser que les vendeurs ont ciblé en priorité absolue cette semaine avec un succès aussi rapide qu’inattendu, bien nous ayons envisagé cet objectif dans la précédente analyse.

Penchons-nous un instant sur ces largages. Par définition, les troupes aéroportées sont des troupes de choc au service de tactiques de choc en manœuvres offensives visant à créer une situation de stress chez l’opposant. Par un effet de saturation locale au moyen d’un rapide et violent engagement, cette action cherche à provoquer la rupture du dispositif du défenseur.

En contre-partie, le risque est élevé pour atteindre un résultat décisif, c’est le propre de ces tactiques qu’il faut accepter.

Nous allons voir ensemble que ce risque a été pris par les vendeurs pour traverser le nuage et atteindre l’objectif tant convoité du symbolique $1!

Lundi 29 et mardi 30.03, les rouges intensifient les largages dans des volumes conséquents et les résultats sont mitigés mais ils préparent les largages matériels pour le soutien au sol.

Effectivement, mercredi 31.03 les rouges atteignent le prix de $1.039! soit une chute verticale de plus de 11% par rapport au début de la semaine.

Les acheteurs réagissent et larguent à leur tour l’arme la plus terrifiante de leur arsenal, un Burn massif équivalent à $935K ! soit pratiquement un million de dollars!

La fournaise fige les rouges à $1.134 et tout le monde retient son souffle en attendant de voir l’effet du blast sur les jours suivants…

Jeudi, c’est la panique… chez les verts ! Comme insensible, les vendeurs reprennent le largage des troupes de choc et atteignent les $1.001!

Vendredi, c’est la débâcle chez les verts! Les rouges defoncent la ligne défensive du $1 et foncent droit vers le bas du nuage et le transpercent à $0.899! Hélas pour eux, ils ne parviennent pas à s’y maintenir et une contre-attaque des verts les repoussent en clôture à $1.070.

Qu’importe! Samedi, les rouges repartent à l’assaut du pivot stratégique du $1, défoncent à nouveau la position et se font stopper une fois encore à $0.944 et clôturent à $1.013.

Les verts ont perdus plus de 13% depuis le début de l’opération et 32% depuis le 17 mars où ils dominaient le marché depuis des mois.

Dimanche, les vendeurs sont épuisés par la manœuvre d’envergure qui leur a permis d’atteindre l’objectif visé mais le volume manque et ils ne parviennent pas à maintenir leur position. Les verts reprennent l’avantage avec peine et le cours clôture à $1.114.

Lundi, les rouges sont éteints et les acheteurs, en appui sur la moyenne des prix des 9 derniers jours qui fait office de support, permet une clôture à $1.154. Le spectre d’un retour à $1 semble s’éloigner.

Mardi, un deuxième Burn inattendu équivalent à $723K est largué et son effet à 2h de la clôture journalière semble étonnamment peu efficace. Le chandelier est vert mais pourvu de grandes mèches, signe d’hésitation. Les vendeurs n’ont pas abandonné la partie et la bataille autour du sommet du nuage ne fait que commencer !

Conclusion : le recours excessif aux bombardements avec 3 Burns en moins d’un mois largués sur des vendeurs à l’esprit revanchard qui ont atteint malgré tout leur objectif du $1 mérite toute notre attention.

Nous pouvons observer une faible volatilité, ce que confirment les bandes de Bollinger où l’on observe une formation d’une contraction du cours en canal et nous seront attentif à la sortie de celui-ci car si le cours poursuit sa hausse en se rapprochant de la bande supérieure, cela pourrait annoncer un possible rebond et un signal baissier à venir.

Cependant, un contexte exogène au CHSB doit être surveillé au regard de la perte de gouvernance du Bitcoin qui ouvrirait alors une altsaison très attendu, avant l’heure.

Bien évidemment, cet avis n’engage que moi et ne constitue en rien un quelconque conseil d’achat ou de vente.

Si vous découvrez mes analyses techniques, vous pouvez en comprendre le sens en lisant ’L’Histoire derrière les analyses techniques’
ℹ Vous appréciez toujours mon travail original et précis ? Merci de continuer à me soutenir par vos likes et commentaires pour augmenter ma réputation et me permettre de vous offrir ces analyses…👌

Il y a maintenant une semaine, les vendeurs menaient une vaste opération offensive pour prendre la maîtrise des airs, une dimension stratégique absolue pour qui veut arracher et garder le contrôle du marché.

A cette fin, des largages intensifs de rouges avaient eu lieu mais le plafond est encore trop haut pour atteindre la première couche du nuage, une limite à atteindre et à traverser que les vendeurs ont ciblé en priorité absolue cette semaine avec un succès aussi rapide qu’inattendu, bien nous ayons envisagé cet objectif dans la précédente analyse.

Penchons-nous un instant sur ces largages. Par définition, les troupes aéroportées sont des troupes de choc au service de tactiques de choc en manœuvres offensives visant à créer une situation de stress chez l’opposant. Par un effet de saturation locale au moyen d’un rapide et violent engagement, cette action cherche à provoquer la rupture du dispositif du défenseur.

En contre-partie, le risque est élevé pour atteindre un résultat décisif, c’est le propre de ces tactiques qu’il faut accepter.

Nous allons voir ensemble que ce risque a été pris par les vendeurs pour traverser le nuage et atteindre l’objectif tant convoité du symbolique $1!

Lundi 29 et mardi 30.03, les rouges intensifient les largages dans des volumes conséquents et les résultats sont mitigés mais ils préparent les largages matériels pour le soutien au sol.

Effectivement, mercredi 31.03 les rouges atteignent le prix de $1.039! soit une chute verticale de plus de 11% par rapport au début de la semaine.

Les acheteurs réagissent et larguent à leur tour l’arme la plus terrifiante de leur arsenal, un Burn massif équivalent à $935K ! soit pratiquement un million de dollars!

La fournaise fige les rouges à $1.134 et tout le monde retient son souffle en attendant de voir l’effet du blast sur les jours suivants…

Jeudi, c’est la panique… chez les verts ! Comme insensible, les vendeurs reprennent le largage des troupes de choc et atteignent les $1.001!

Vendredi, c’est la débâcle chez les verts! Les rouges defoncent la ligne défensive du $1 et foncent droit vers le bas du nuage et le transpercent à $0.899! Hélas pour
eux , ils ne parviennent pas à s’y maintenir et une contre-attaque des verts les repoussent en clôture à $1.070.

Qu’importe! Samedi, les rouges repartent à l’assaut du
pivot stratégique du $1, défoncent à nouveau la position et se font stopper une fois encore à $0.944 et clôturent à $1.013.

Les verts ont perdus plus de 13% depuis le début de l’opération et 32% depuis le 17 mars où ils dominaient le marché depuis des mois.

Dimanche, les vendeurs sont épuisés par la manœuvre d’envergure qui leur a permis d’atteindre l’objectif visé mais le
volume manque et ils ne parviennent pas à maintenir leur position. Les verts reprennent l’avantage avec peine et le cours clôture à $1.114.

Lundi, les rouges sont éteints et les acheteurs, en appui sur la moyenne des prix des 9 derniers jours qui fait office de support, permet une clôture à $1.154. Le spectre d’un retour à $1 semble s’éloigner.

Mardi, un deuxième Burn inattendu équivalent à $723K est largué et son effet à 2h de la clôture journalière semble étonnamment peu efficace. Le chandelier est vert mais pourvu de grandes mèches, signe d’hésitation. Les vendeurs n’ont pas abandonné la partie et la bataille autour du sommet du nuage ne fait que commencer !

Conclusion : le recours excessif aux bombardements avec 3 Burns en moins d’un mois largués sur des vendeurs à l’esprit revanchard qui ont atteint malgré tout leur objectif du $1 mérite toute notre attention.

Nous pouvons observer une faible volatilité, ce que confirment les bandes de
Bollinger où l’on observe une formation d’une contraction du cours en canal et nous seront attentif à la sortie de celui-ci car si le cours poursuit sa hausse en se rapprochant de la bande supérieure, cela pourrait annoncer un possible rebond et un signal baissier à venir.

Cependant, un contexte exogène au CHSB doit être surveillé au regard de la perte de gouvernance du
Bitcoin qui ouvrirait alors une altsaison très attendu, avant l’heure.

Bien évidemment, cet avis n’engage que moi et ne constitue en rien un quelconque conseil d’achat ou de vente.

Si vous découvrez mes analyses techniques, vous pouvez en comprendre le
sens en lisant ’L’Histoire derrière les analyses techniques’



Lire la suite sur TradingView

Améliorez vos compétences de trading en vous inspirant des idées de traders du monde entier.
Avertissement au risque

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d’actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75 % des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Les performances passées ne sont pas une indication des résultats futurs.

Les crypto-actifss sont susceptibles de subir d’importantes fluctuations de prix et ne sont donc pas appropriées pour tous les investisseurs. Le trading de crypto-monnaies n’est supervisé par aucun cadre réglementaire européen.

 

Il y a toujours une correlation entre rendement élevé et risque élevé. 

forex.fr ou toute personne ayant un rapport avec forex.fr n’acceptera aucune responsabilité pour toute perte liée à la spéculation ou tout préjudice lié à la confiance sur les informations contenues sur ce site y compris les données, les cotations, les graphiques et les signaux d’achat et de vente. Veuillez être pleinement informés sur les risques et les coûts liés à la spéculation sur les marchés financiers, c’est l’une des formes de placement les plus risqué.

Laissez un commentaire!

A propos

Forex.fr est un site d’information sur le marchee des changes. Le contenu n’est pas pas une recommandation d’investissement.

Articles recents

Inscrivez-vous a notre newsletter

En vous inscrivant vous acceptez notre politique de confidentialite.

Pas de spam, pas de courrier indesirable

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé